Ivanhoe Mines s’engage à une gestion des résidus conforme ou supérieure aux meilleures pratiques mondiales pour des raisons de sécurité pendant toutes les phases du cycle de vie de l’exploitation minière. Puisque les projets de développement minier d’Ivanhoe sont actuellement dans la phase de préproduction, l’entreprise n’a pas d’installation active de stockage de résidus. La première mine productrice de l’entreprise, la mine de cuivre de la coentreprise de Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo, devrait commencer la production au troisième trimestre 2021.

En 2019, Ivanhoe a commandité des audits techniques de ses installations de stockage des résidus planifiées pour protéger davantage les employés et les communautés avoisinantes. Les recommandations issues de cet examen ont été ensuite mises en œuvre dans la conception de trois nouvelles installations de stockage des résidus qu’Ivanhoe et ses partenaires en coentreprise ont prévu de développer sur les sites des projets de Kamoa-Kakula, Platreef et Kipushi. Un plan de gestion de haut niveau pour l’installation historique de traitement des résidus à Kipushi est également en cours d’élaboration, en attente de l’approbation de Gécamines (le partenaire en coentreprise d’Ivanhoe à Kipushi).

Définition des résidus

L’exploitation minière des gisements minéraux économiques produit généralement des sous-produits pendant les opérations qui sont composés de roches finement broyées, de particules minérales fines et d’eau séparée des minerais pendant le processus de traitement. Les installations de stockage des résidus sont conçues pour permettre le stockage sûr et la gestion de ce sous-produit issu de l’exploitation et de la clôture de la mine.

Dans la mesure du possible, Ivanhoe prévoit de minimiser le stockage en surface des résidus provenant des ses exploitations minières en les stockant sous la terre dans les galeries épuisées. Par exemple, environ 55 % des résidus de Kamoa-Kakula seront mélangés avec du ciment et re-pompés sous la terre pour remplir les vides et aider à soutenir la mine souterraine.

Initiative prise par les investisseurs relative à l’exploitation minière et à la sécurité des résidus

L’initiative prise par les investisseurs relative à l’exploitation minière et à la sécurité des résidus est un engagement pris par les investisseurs convoquant les investisseurs institutionnels actifs dans les industries extractives, notamment les principaux propriétaires et gestionnaires des actifs.  Des participations dans le processus d’investissement ont été recherchées auprès des communautés affectées par les récentes catastrophes, des experts internationaux reconnus, des représentants du gouvernement, des conseillers techniques reconnus ainsi que des représentants de l’entreprise.

L’initiative est régie par un comité directeur présidé par le Church of England Pensions Board (Commission des pensions de l’Église anglicane) et le Swedish Council of Ethics (Conseil suédois sur l’éthique) de l’AP Funds.

Veuillez cliquer sur le lien suivant pour en savoir plus sur l’Initiative : https://www.churchofengland.org/investor-mining-tailings-safety-initiative

En avril 2019, l’Initiative a écrit à 683 entreprises extractives leur demandant de divulguer des informations supplémentaires concernant leurs installations de traitement des résidus dans un format de signalement commun et que ce document soit publié sur des sites Web d’entreprise avec une certification par le PDG et/ou le président.

Ivanhoe soutient cette Initiative et a joint sa réponse ci-dessous.

Divulgation certifiée sur la gestion des installations de stockage des résidus

Inscrivez-vous à notre liste d’e-mails

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software