KOLWEZI, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGOLes coprésidents d’Ivanhoe Mines (TSX : IVN ; OTCQX : IVPAF), Robert Friedland et Yufeng « Miles » Sun, ont annoncé aujourd’hui que le développement souterrain de la mine de cuivre de Kakula poursuivait sa progression en avance sur le calendrier. Plus de 13,5 kilomètres de développement souterrain sont désormais achevés, soit 4,2 km en avance sur les prévisions. Ce mois-ci, l’équipe minière est sur le point d’établir un nouveau record de développement mensuel avec une progression de 1,7 km, soit une avance de 562 m sur les prévisions.

En cette période d’incertitude généralisée, Ivanhoe Mines présente une situation financière solide, avec une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 603 millions USD à la fin du mois de mars, et aucune dette importante. La société a également cerné plusieurs mesures de réduction des coûts qui devraient générer environ 75 millions USD d’économies au cours de l’année 2021. Les économies projetées seront issues d’une réduction des dépenses discrétionnaires liées aux projets de la société, mais aussi à travers une réduction des dépenses administratives et des frais généraux, par le biais d’une baisse de salaire de l’équipe de direction, proposée sur une base volontaire, et par le report de certaines activités d’explorations prévues pour l’année 2020. Les économies ainsi dégagées seront entièrement orientées vers le développement de la mine de cuivre de Kakula, le projet phare de la société, afin d’assurer sa transition vers la phase de production commerciale à temps et dans le budget prévu.

Avancements du projet Kamoa-Kakula

La première phase de développement de la mine de cuivre de Kakula, dans le cadre du projet Kamoa-Kakula, en République démocratique du Congo (RDC), dépasse à de nombreux égards les prévisions initiales. Les équipes minières extraient et stockent actuellement du minerai de développement d’une teneur moyenne en cuivre supérieure à 8 %. Étant donné que la quasi-totalité des développements souterrains contient des minerais, chaque dynamitage effectué dans la zone d'exploitation minière à haute teneur de Kakula produit environ 550 tonnes de minerais, lesquelles sont transportées dans des réserves de préproduction à haute teneur dédiées et situées à la surface. Les réserves de minerais à haute teneur de Kakula devraient atteindre environ 1,5 million de tonnes avant le début de la production initiale.

Le développement souterrain à Kakula est en avance de 4,2 kilomètres par rapport aux prévisions. Plus de 13,5 kilomètres de développement souterrain ont déjà été achevés, contre les 9,3 kilomètres prévus dans le plan de travail initial. L’incroyable équipe d’exploitation à Kakula a encore une fois battu le record précédemment établi au cours des trente jours précédents ; elle est désormais sur le point d’établir son troisième record de développement mensuel avec une progression de 1,7 kilomètre au mois d’avril, soit une avance de 560 mètres sur les prévisions. Environ 29,5 kilomètres de développement souterrain doivent être achevés pour le restant de l’année 2020 et pour 2021, jusqu’à la date prévue de la première production de concentré.

Des membres de l’équipe multinationale de Kamoa-Kakula, composée de géologues et d’ingénieurs, qui œuvrent à la construction de la mine de Kakula de niveau 1, posant devant la réserve de minerai à haute teneur qui devrait atteindre un volume d’environ 1,5 million de tonnes avant le début de la phase de production.


De gauche à droite : Magloire Kashiba (responsable de production), Jinha Numbi (assistant-géomètre), Nadege Muzala (mineur boutefeu), Joel Maweji (géomètre), Daniel Jila (opérateur de saisie), Dorcas Tabitha (mineur boutefeu chez JMMC), Amisi Mwanana (responsable sécurité), Didier Masengo (géologue minier principal), Haram Kazadi (superviseur des systèmes de ventilation), Wivine Mutango (assistant-superviseur des systèmes de ventilation), Reagan Ngandu (assistant-géomètre) et Pontien Kalala (superviseur de la mine).

Parallèlement à la construction de la première tranche de la mine de Kamoa-Kakula, l’étude indépendante de faisabilité définitive (DFS) de Kakula et le plan de développement intégré révisé pour l’ensemble du complexe minier de Kamoa-Kakula devraient également être complétés dans les délais au troisième trimestre 2020. L’étude de faisabilité définitive (DFS) de Kakula fournira un niveau de précision accru quant à la rentabilité du projet pour la phase initiale de développement de la mine à Kakula, alors même que la plupart des investissements importants concernant les contrats et commandes de construction ont été réalisés à prix fixe. Le plan de développement intégré comprendra des détails sur les phases d’expansion prévues pour le grand complexe minier de Kamoa-Kakula, avec des mises à jour concernant les ressources minérales, les taux de production et l’analyse économique.

M. Friedland a déclaré : « La société est pleinement concentrée sur le développement de la mine de cuivre de Kakula afin de la faire passer en phase de production à temps et dans le budget prévu. Les mesures de protection extraordinaires que nous avons mises en place pour protéger la santé et la sécurité de nos employés et entrepreneurs de construction ont permis à notre incroyable équipe d’exploitation multinationale d’établir des records en matière de développement souterrain, et ce, à plusieurs reprises. Ces avancées nous positionnent favorablement pour atteindre notre objectif et exploiter une mine de cuivre d’envergure internationale qui devrait être opérationnelle à point nommé, au moment de la reprise de l’économie mondiale attendue d’ici le troisième trimestre 2021. »

M. Sun a ajouté : « Nous n’investissons pas seulement dans une nouvelle mine, des routes, des centrales hydroélectriques, des lignes électriques et d’autres infrastructures importantes, nous investissons dans des emplois bien rémunérés, et de nouvelles opportunités pour les habitants de la RDC. »

Deux des nouveaux camions à benne 63 tonnes de la mine de Kakula transportant du minerai vers les réserves à haute teneur.


De gauche à droite : Magloire Kashiba (responsable de production), Didier Masengo (géologue minier principal) et Qiao Wei (responsable de production chez JMMC) examinent des échantillons de minerai de la pile de minerai à haute teneur à l’aide d’un analyseur portatif Niton (fluorescence X).

Un échantillon à haute teneur de la mine de Kakula (teneur en cuivre de 21,1 %).


De gauche à droite : Saphot Kabangue (chaudronnier), Tresor Mwangal (assistant-mécanicien), Gustave Kasonde (assistant-mécanicien), Pierre Katshitshi (technicien pneumatique) et Motheba Katayi (services de l’environnement), devant les nouveaux camions à benne Sandvik de 63 tonnes de la mine de Kakula des baies de lavage du parc d’exploitation minière récemment mises en services.

Avancement des projets Platreef, Kipushi et Western Foreland

Comme il a été annoncé précédemment et conformément au confinement imposé au niveau national par le gouvernement sud-africain pour une période initiale de 21 jours, la société a temporairement suspendu les activités de la mine de palladium-platine-nickel-cuivre-or-rhodium de Platreef en Afrique du Sud. Pour l’année 2020, le conseil d’administration a alloué au Platreef Project un budget revu à la baisse de 41,7 millions USD. Le fonçage du puits 1 de Platreef poursuivra son cours jusqu’à réalisation pour permettre un passage relativement rapide en phase de production. En outre, la société observe également une légère réduction des activités de sa mine historique de zinc-cuivre-plomb-germanium de Kipushi en RDC, qui a reçu un budget de 28,7 millions USD pour l’année 2020. Les activités d’exploration du projet d’exploration de Western Foreland en RDC poursuivront leur cours, soutenues par un budget de 8 millions USD.

Plan d’ajustement pour les succursales et la haute direction

Suite à la nomination de Marna Cloete au poste de présidente en mars 2020, Ivanhoe Mines a annoncé qu’elle procéderait à l’examen de sa structure organisationnelle et de sa base de coûts, lequel a maintenant été mené à terme.

La société limitera le nombre de ses bureaux à travers le monde et procèdera à une réduction de son équipe de direction et de ses cadres supérieurs. Ce plan d’ajustement structurel sera soutenu par plusieurs mesures de réduction des coûts qui s’appliqueront à l’ensemble de la société. Dans ce cadre, Egizio Bianchini, vice-président exécutif du conseil (Toronto), quittera son rôle exécutif tout en conservant son statut de vice-président et ses fonctions de directeur. Le siège d’Ivanhoe demeurera à Sandton (Afrique du Sud) et sera soutenu par des succursales dans les villes de Beijing (Chine) et de Londres (Royaume-Uni).

Dans le but d’améliorer encore davantage la structure de gestion d’Ivanhoe tout en renforçant son équipe de direction, Pierre Joubert a été promu au poste de vice-président exécutif des services techniques et rejoindra le comité de direction d’Ivanhoe. M. Joubert, ancien directeur général de Kipushi Corporation, est un ingénieur minier qualifié qui a gravi peu à peu les échelons de la société Anglo American Platinum (Amplats), basée à Johannesburg, de la société African Rainbow Minerals (ARM) et d’Ivanhoe Mines.

Le comité de direction, dirigé par Marna Cloete, présidente et directrice financière (CFO), regroupe la Dre Patricia Makhesha, vice-présidente exécutive, durabilité et projets spéciaux ; Matthieu Bos, vice-président exécutif pour l’Afrique ; et Peter Zhou, vice-président exécutif pour la Chine. Warwick Morley-Jepson, directeur des opérations d’Ivanhoe, quittera la société après une courte période de transition.

Enfin, l’équipe de direction a accepté une réduction de salaire de 35 % sur une base volontaire et pour une période de six mois. La société a également suspendu tous ses programmes de récompenses et de primes à court terme pour l’année 2020 afin de s’aligner sur les intérêts à court et à long terme de ses actionnaires et parties prenantes.

Mme Cloete a commenté : « Les initiatives que nous avons annoncées aujourd’hui ont été pensées pour renforcer notre trésorerie et nos équivalents de trésorerie déjà solides d’un montant d’environ 600 millions USD avec un endettement pratiquement nul. Alors que nous traversons une période d’incertitude, nous prenons sans plus attendre les mesures nécessaires pour protéger notre position tout en continuant à agir dans l’intérêt de nos actionnaires, de nos employés et de toutes nos parties prenantes dans l’ensemble de la société. »

À propos d’Ivanhoe Mines

Ivanhoe Mines est une compagnie minière canadienne axée sur trois principaux projets en coentreprise d’Afrique australe : le développement de nouvelles mines sur les gisements de Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo (RDC), le gisement de palladium–platine-nickel-cuivre–rhodium-or de Platreef en Afrique du Sud et le vaste réaménagement, et la modernisation de la mine historique de zinc-cuivre-germanium-argent de Kipushi, également en RDC. Ivanhoe explore également de nouveaux gisements de cuivre sur ses permis Western Foreland détenus à 100 % en RDC, près du projet Kamoa-Kakula.

Coordonnées

Investisseurs : Bill Trenaman (+1) 604 331 9834 / médias : Matthew Keevil +1.604. 558.1034

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué constituent des « déclarations prospectives » ou des « informations prospectives » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces déclarations et ces informations impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient conduire à des résultats, performances et réalisations de la société, de ses projets ou à des résultats de l’industrie sensiblement différents des résultats, performances et réalisations futurs qu’indiquent ou que laissent entendre ces déclarations prospectives ou ces informations prospectives. Ces déclarations se reconnaissent à l’utilisation de termes tels que « pouvoir », « devoir », « avoir l’intention de », « s’attendre à », « prévoir », « croire », « planifier », « anticiper », « estimer », « prédire » et d’autres termes similaires, ou encore au fait qu’elles indiquent que certaines mesures seront prises, certains événements se produiront ou certains résultats seront obtenus ou pourraient l’être. Ces déclarations reflètent les attentes actuelles de l’entreprise concernant des événements, performances et résultats futurs et n’ont de valeur qu’à la date du présent communiqué.

De telles déclarations incluent, sans limitation, (i) des déclarations concernant les mesures de réduction des coûts visant à générer des économies de l’ordre de 75 millions USD au cours de l’année 2021 ; (ii) des déclarations selon lesquelles les stocks de minerai à haute teneur de la mine de Kakula devraient atteindre environ 1,5 million de tonnes avant le début de la production initiale ; (iii) des déclarations selon lesquelles l’étude de faisabilité définitive (DFS) indépendante pour la mine Kakula et le plan de développement intégré révisé pour l’ensemble du complexe minier de Kamoa-Kakula devraient être complétés dans les délais au troisième trimestre 2020 ; (iv) des déclarations selon lesquelles le fonçage du puits 1 de Platreef devrait continuer et être terminé pour permettre une transition relativement rapide vers la phase de production ; (iv) et des déclarations concernant les activités et budgets prévus pour les projets Platreef, Kipushi et Western Foreland qui entrent dans le solde de trésorerie de l’année 2020.

Les déclarations prospectives et les informations prospectives comportent des risques et incertitudes importants ; elles ne doivent pas être considérées comme des garanties de performance ou de résultats futurs et ne constitueront pas nécessairement des indicateurs fiables de l’obtention ou non de ces résultats. Un certain nombre de facteurs pourraient avoir pour conséquence que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats mentionnés dans les déclarations prospectives, notamment les facteurs examinés ci-dessous et sous la rubrique « Facteurs de risques », et ailleurs dans ce MD&A (Rapport de gestion) de la société pour l’exercice clos le 31 décembre 2019, ainsi que des changements imprévus apportés aux lois, aux règles ou à la réglementation, ou à leur application par les autorités compétentes ; des manquements de la part des parties à des contrats conclus avec la société à leurs obligations contractuelles, des conflits sociaux ou du travail, des variations dans les prix des matières premières, et l’incapacité des programmes ou des études d’exploration à obtenir les résultats prévus ou des résultats qui justifieraient et appuieraient la poursuite de l’exploration, des études, du développement ou de l’exploitation.

Bien que les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué soient fondées sur des hypothèses que la direction de la société juge raisonnables, la société ne peut pas garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont formulées à la date du présent communiqué de presse et sont, dans leur intégralité, expressément assorties des réserves apportées par la présente mise en garde. Sous réserve des lois sur les valeurs mobilières applicables, la société n’est tenue d’aucune obligation d’actualiser ou de réviser les déclarations prospectives figurant dans les présentes afin de tenir compte de circonstances ou d’événements se produisant après la date du présent communiqué.

Les résultats réels de la société pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans les présentes déclarations prospectives en raison des facteurs énoncés à la rubrique « Facteurs de risque » de la Notice annuelle de la société pour l'exercice clos le 31 décembre 2019 et ailleurs dans le dernier rapport de gestion de la société pour l’exercice clos le 31 décembre 2019.

刚果民主共和国科卢韦齐 — 艾芬豪矿业 (TSX: IVN; OTCQX:IVPAF) 联席主席罗伯特 ·弗里兰德 (Robert Friedland) 与孙玉峰 (Miles Sun) 今天宣布,卡库拉铜矿的地下开发持续快速推进,目前已经完成了约13.5公里的地下开发工程,超过既定计划4.2公里。采矿团队于本月继续创下新的月度开采记录,掘进1.7公里,比月度计划领先562米。

       尽管艾芬豪矿业的财务状况稳健,截至三月底拥有6.03亿美元的现金和现金等价物且没有重大债务。然而,鉴于全球经济不明朗的状况,公司已制定了多项降低成本的举措,预期到2021年为公司节省高达7,500万美元的现金。公司将会通过降低项目的非强制性支出、减省行政管理费用以及公司间接费用、高级管理层自愿减薪以及推迟原定2020年的部分勘探活动,节省开支,确保完全按照计划和预算开发公司的卡莫阿-卡库拉旗舰铜矿项目至商业生产阶段。

卡莫阿-卡库拉项目的最新进展

       艾芬豪位于刚果民主共和国 (以下简称“刚果”) 的卡莫阿-卡库拉项目,其卡库拉矿山的第一阶段开发在许多方面都已超过了既定计划。目前,工作人正在开采矿石并送往堆场,平均铜品位达8%以上。由于几乎所有地下开采所得的都是矿石,因此,卡库拉高品位开采范围的每次爆破都产生约550吨矿石,然后被送到指定的高品位预生产地表堆场。预计在初步生产之前,卡库拉高品位堆场的矿石总量将高达约150万吨。

卡库拉矿目前已经完成了超过13.5公里的地下开发工程,相比既定计划的9.3公里已超过4.2公里。艾芬豪优秀的采矿团队再次打破了过去30天的记录,乘势于4月份掘进1.7公里,比计划领先560米,创下连续三个月的月度开发记录。在2020年的剩余时间和2021年直至计划生产首批精矿之前,大约需要进行29.5公里的地下开采工程。

卡莫阿-卡库拉的地质学家和工程师团队来自不同国家,负责卡库拉一级矿山的建设工程。照片显示矿山的高品位矿石堆场,预计在投产之前堆场矿石总量将增加至约150万吨。


从左到右:Magloire Kashiba (生产经理)、Jinha Numbi (测量助理)、Nadege Muzala (爆破工程人员)、Joel Maweji (测量师)、Daniel Jila (数据文员)、Dorcas Tabitha (金诚信矿业管理股份有限公司爆破工程人员)、 Amisi Mwanana (职安人员)、Didier Masengo (高级矿山地质学家)、Haram Kazadi (通风系统监察员) 、Wivine Mutango (通风系统监察助理) 、Reagan Ngandu (测量助理) 和Pontien Kalala (矿区管理人)。

卡莫阿-卡库拉项目的卡库拉矿山第一阶段建设工程,与卡库拉矿山的独立最终可行性研究 (DFS) 和卡莫阿-卡库拉整个开采设施的综合开发计划更新版,将如期于2020年第三季度完成。由于大多数建设合同和重大资本项目的订单价格已定,卡库拉的独立最终可行性研究 提供的卡库拉首阶段矿山开发的项目经济数据将非常准确。综合开发计划将包括卡莫阿-卡库拉整个开采设施的扩展阶段详细计划,包含最新的矿产资源、生产率和经济分析。

弗里兰德先生说﹕“艾芬豪正全力以赴按计划和预算将卡库拉铜矿项目推进到投产阶段。艾芬豪实施了多项防疫措施以保护我们员工和承包商的健康和安全,助力我们由不同国籍组成的优秀采矿团队能够持续创下新的地下开发记录。我们极有可能按照预期于2021年第三季度投产,经济复苏时交付世界一流的铜矿。”

孙玉峰先生补充说﹕“我们投放的资源不只是为了兴建新的矿山、道路、水电厂、电线和其他重要基础设施,更是为刚果居民带来高收入的工作和新机遇。”

卡库拉矿山两台载重63吨的卡车把矿石运送至高品位堆场。


从左到右:Magloire Kashiba (生产经理)、Didier Masengo (高级矿山地质学家) 及Qiao Wei (金诚信矿业管理股份有限公司生产经理) 使用便携式Niton分析仪 (X 射线荧光分析) 检查高品位堆场的矿石样品。

卡库拉矿山的高品位矿石,铜品位高达21.1%。


从左到右:Saphot Kabangue (锅炉制造人员)、Tresor Mwangal (机械助理)、Gustave Kasonde (机械助理)、Pierre Katshitshi (轮胎技工) 和Motheba Katayi (环境服务) 在卡库拉矿山刚刚投入服务的采矿车队清洗场內的,一台载重63吨的Sandvik卡车前拍照。

普拉特瑞夫、基普什和西部前沿勘探(Western Foreland) 项目的最新进展

正如早前公布及应对南非政府在全国范围内实施初步为期21天的封锁,艾芬豪位于南非的普拉特瑞夫钯-铂-镍-铜-金-铑矿项目将会暂停矿场活动,且董事会已将普拉特瑞夫项目的2020年预算调低至4,170万美元。普拉特瑞夫一号矿井将会继续进行凿井作业至工程完成,做好准备尽快重返生产轨道。另外,艾芬豪位于刚果的历史悠久基普什锌-铜-铅-锗矿将会大幅减少矿场活动,并将项目的2020年预算调低至2,870万美元。位于刚果的Western Foreland勘探项目将会继续进行勘探活动,预算为800万美元。

机构精简及优化管理层架构

自2020年3月任命玛娜·科洛特(Marna Cloete)为总裁后,艾芬豪矿业宣布对其组织架构和成本概算进行审查,目前已经完成。

艾芬豪将会减少其在全球各地的办事处,以及削减企业和高管人员的人数,同时在全公司范围内实施多项现金节流措施。受此影响,驻多伦多的执行副主席伊基奇尔·比安奇尼(Egizio Bianchini)将放弃其执行管理层职务,但继续担任公司的副主席兼董事。艾芬豪的总部将以南非桑顿为中心,由位于北京和伦敦的办公室进行支持。

为了进一步优化管理层架构和加强艾芬豪的高管团队,现基普什项目公司(Kipushi Corporation)的董事总经理皮埃尔·乔伯特 (Pierre Joubert)将晋升为艾芬豪的技术服务执行副总裁并将加入艾芬豪的执行委员会。乔伯特先生是一位合资格的采矿工程师,曾效力于约翰内斯堡的英美铂金、非洲彩虹矿业和艾芬豪矿业,期间逐步晋升至高级职位,负责南非业务的运营。

艾芬豪执行委员会由总裁兼首席财务官玛娜·科洛特带领,成员包括可持续发展与特殊项目执行副总裁帕翠莎·马凯莎(Patricia Makhesha)博士、非洲业务执行副总裁马修·波斯(Matthieu Bos)、中国业务执行副总裁周超(Peter Zhou)及技术服务执行副总裁皮埃尔·乔伯特(Pierre Joubert)。艾芬豪的首席运营官沃里克·莫利·杰普森(Warwick Morley-Jepson)将在短暂的过渡期后离职。

艾芬豪高级管理层自愿减薪达35%,为期六个月,同时,公司也将暂停派发2020年的所有短期奖金,以配合所有股东和利益相关者的短期及长期目标。

科洛特女士说:“我们今天宣布的举措,旨在进一步巩固我们稳健的现金储备,目前公司现金和现金等价物约六亿美元,且基本上没有任何债务。在当前暂为不明朗的环境下,我们将致力保持良好的财务状况,同时继续为我们的股东、员工和社会上广泛的利益相关者带来最大的回报。”

关于艾芬豪矿业

艾芬豪矿业是一家加拿大的矿业公司,目前正推进其位于南部非洲的三大主要合资项目﹕位于刚果民主共和国 (以下简称“刚果”) 卡莫阿-卡库拉铜矿勘探区的主要新铜矿及南非普拉特瑞夫钯-铂-镍-铜-铑-金矿勘探区的开发工作;以及同样位于刚果的历史悠久基普什锌-铜-锗-银矿的大型重建和改善工程。同时,艾芬豪正在其全资拥有、位于刚果毗邻卡莫阿-卡库拉项目的西部前沿勘探许可范围内,寻找新的铜矿勘探区。

联系方式

投资者:Bill Trenaman +1.604.331.9834 / 媒体:Matthew Keevil +1.604. 558.1034

前瞻性陈述

本新闻稿载有的某些陈述构成了相应证券法所定义的“前瞻性陈述”或“前瞻性信息”。该等陈述及信息涉及已知和未知的风险、不明朗因素和其他因素,可能导致本公司的实际业绩、表现或成就、其项目或行业的业绩,与前瞻性陈述或信息所表达或暗示的任何未来业绩、表现或成就产生重大差异。该等陈述及信息可通过文中使用“可能”、“将会”、“会”、“将要”、“打算”、“预期”、“相信”、“计划”、“预计”、“估计”、 “安排”、“预测”、“预言”及其他类似用语,或者声明“可能”、“会”、“将会”、“可能会”或“将要”采取、发生或实现某些行动、事件或结果进行识别。这些陈述仅反映本公司于本新闻稿发布当日对于未来事件、表现和业绩的当前预期。

该等陈述包括但不限于:(i) 关于实施降低成本的举措,于2021年节省高达7,500万美元现金的陈述;(ii) 关于在初步生产之前,预计卡库拉高品位堆场的矿石总量将达约150万吨的陈述;(iii) 关于卡库拉矿山的独立最终可行性研究和卡莫阿-卡库拉整个开采设施的综合开发计划更新版将如期于2020年第三季度完成的陈述;(iv) 关于普拉特瑞夫一号矿井将会继续进行凿井作业至工程完成,做好准备尽快重返生产轨道的陈述;以及(v) 关于普拉特瑞夫、基普什和Western Foreland项目在2020年余下日子的活动计划和预算的陈述。

前瞻性陈述及信息涉及重大风险和不明朗因素,故不应被视为对未来表现或业绩的保证,并且不能准确地指示能否达到该等业绩。许多因素可能导致实际业绩与前瞻性陈述或信息所讨论的业绩有重大差异,包括但不限于本公司截至2019年12月31日止年度管理层讨论与分析报告里的“风险因素”和其他部分所指的因素,以及有关部门实施的法律、法规或规章的无法预计的修订;与本公司签订合约的各方未能根据协议履行合约;社会或劳资纠纷;商品价格的变动;以及勘探计划或研究未能达到预期结果或未能产生那些会证明和支持继续勘探、研究、开发或运营的结果。

虽然本新闻稿载有的前瞻性陈述是基于本公司管理层认为合理的假设而作出,但本公司不能向投资者保证实际业绩会与前瞻性陈述的预期一致。这些前瞻性陈述仅是截至本新闻稿发布当日作出,而且受本警戒性声明明确限制。根据相应的证券法,本公司并无义务更新或修改任何前瞻性陈述以反映本新闻稿发布当日后所发生的事件或情况。

基于本公司截至2019年12月31日止年度信息报告里的“风险因素”部分和其截至2019年12月31日止年度管理层讨论与分析报告其他部分所指的因素,本公司的实际业绩可能与这些前瞻性陈述所预计的业绩产生重大差异。

Télécharger en format PDF

Inscrivez-vous à notre liste d’e-mails

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software