MOKOPANE, AFRIQUE DU SUD : les coprésidents du Conseil d’Ivanhoe Mines (TSX: IVN; OTCQX: IVPAF), Robert Friedland et Yufeng « Miles » Sun ont annoncé aujourd’hui que la filiale sud-africaine de l’entreprise, Ivanplats, a réalisé avec succès le fonçage du puits 1 à une profondeur finale de 996 m en dessous de la surface, sur le site Platreef, doté d’un permis d’exploitation minière pour le palladium, le platine, le nickel, le cuivre, l’or et le rhodium

Le projet de Platreef, qui contient le gisement de Flatreef souterrain, épais, à haute teneur et en plateure, est une découverte de niveau 1 des géologues d’Ivanhoe Mines et couvre la section Nord du complexe magmatique du Bushveld (BIC) sud-africain, la première région productrice de platine dans le monde.

Les travaux de développement de la mine souterraine seront maintenant axés sur la construction de la station à un niveau de 996 m dans la partie inférieure du puits, avec l’achèvement final prévu fin juillet 2020, bien en avance sur la planification contractuelle. Le puits peut maintenant être reconfiguré et équipé pour le levage des roches, du personnel et du matériel.

La nouvelle machine d’extraction auxiliaire pour le puits 1 de diamètre de 7,25 m, qui devrait être livré à Platreef plus tard cette année, sera utilisée pour aider à équiper le puits et ensuite, pour la logistique, l’examen du puits et des fonctions auxiliaires. La machine d’extraction auxiliaire fournira un second moyen d’entrée/de sortie du puits après le retrait de la machine d’extraction stationnée. Le puits 1 est situé à environ 350 m d’une zone à haute teneur du corps minéralisé de Flatreef, prévu pour une exploitation minière mécanisée à grande échelle.

« Le projet de Platreef a longtemps été reconnu comme un des plus gros gisements de métaux du groupe platine (PGM) à haute teneur, de nickel et de cuivre. Maintenant que le fonçage du puits 1 est terminé, nous explorons des voies de développement à court terme à Platreef qui nous permettrons d’accélérer la production au niveau de la prochaine mine de classe mondiale à la section Nord », déclare M. Friedland. « Nous sommes particulièrement heureux que le projet reste exempt d’incidents dans des éboulements depuis le début des opérations de fonçage des puits en juillet 2016, ce qui témoigne de l’excellent travail accompli par l’équipe du projet de Platreef et de son entrepreneur de fonçage sud-africain, Moolmans ».

L’équipe de Platreef est fière d’avoir obtenu le statut de leader du secteur du fonçage des puits sud-africain pour ses performances de sécurité.

Des membres de l’équipe Platreef fêtent le fonçage du puits 1 à une profondeur finale de 996 m en dessous de la surface. Le chevalement du puits 1 est à l’arrière-plan.

L’étude de faisabilité définitive (DFS) mise à jour est presque terminée ; elle inclut une étude de détermination de la portée sur le plan de production pour le développement progressif pour le projet Platreef.

Ivanhoe met à jour l’étude de faisabilité définitive (DFS) 2017 du projet de Platreef pour prendre en considération les progrès de développement depuis 2017, date à laquelle l’étude de faisabilité définitive a été finalisée, les coûts mis à jour, les prix du métal et les hypothèses de taux de change actualisés.

Parallèlement, Ivanhoe finalise une évaluation économique préliminaire (PEA) pour le plan de production pour le développement progressif du projet de Platreef. Le plan vise un capital initial nettement inférieur pour accélérer la première production en utilisant le puits 1 comme puits de production initial de la mine, suivi par des augmentations du taux de production, comme indiqué dans l’étude de faisabilité définitive (DFS) 2017.

La réévaluation est exécutée en parallèle avec les travaux de développement de la mine en cours pour accéder au gisement de Flatreef épais, en plateure et à haute teneur qui a été découvert en 2010 et décrite dans l’étude de faisabilité 2017 de Platreef.

« L’étude en attente évaluera les options de développement progressif à Platreef avec un capital initial nettement inférieur. L’objectif est de donner la priorité à la production à court terme tout en protégeant notre robuste bilan financier. Nous sommes confiants que le projet deviendra, à terme, un des producteurs principaux de métaux du groupe platine le plus important et le moins cher au monde et fournira des avantages durables et significatifs à toutes ses parties-prenantes, notamment les 20 communautés locales, comprenant environ 150 000 résidents de la zone locale de Mokopane, qui sont nos partenaires », a ajouté M. Friedland.

Sifiso Mblangwe et ses coéquipiers pour le fonçage du puits lors d’une réunion de sécurité avant un quart de travail. L’équipe a obtenu le statut de leader du secteur du fonçage des puits sud-africain pour ses performances de sécurité.

L’exploitation minière souterraine doit incorporer des méthodes mécanisées hautement productives

Les méthodes d’exploitation planifiées emploieront des méthodes mécanisées très productives, notamment l’exploitation par gradins de trous longs et le percement et remblayage de galeries. Chaque méthode utilisera un remblai cimenté pour une extraction maximale du minerai. Le minerai sera transporté des chambres d’abattage vers une série de passages de minerai internes et acheminé jusqu’au silos de minerais principaux adjacents au puits 2, où il sera concassé et remonté à la surface.

Au cours du troisième trimestre de 2018, le puits 1 a atteint la partie supérieure du gisement à haute teneur de Flatreef (zone minéralisée T1), à une profondeur de 780,2 mètres en dessous de la surface. L’épaisseur du récif minéralisé (zones minéralisées T1 et T2) au Shaft 1 est de 29 mètres, avec des teneurs en métaux du groupe du platine allant jusqu’à 11 grammes par tonne (g/t) de 3PE (platine, palladium et rhodium) et de l’or ainsi que des quantités importantes de nickel et de cuivre. L'interception de 29 mètres a produit environ 3 000 tonnes de minerai, qui contiendrait plus de 400 onces (~12 kg) de métaux du groupe du platine. Le minerai est entreposé en surface et est utilisé pour des travaux d’essai métallurgique.

L’équipe de fonçage du puits de Platreef utilisant une foreuse jumbo à six flèches pour forer l’avancement final à une profondeur de 996 m en dessous de la surface. Les travaux de développement souterrains seront maintenant axés sur la construction d’une station à un niveau de 996 m.

Le développement des trois stations d’exploitation primaire principales a été réalisé avec un niveau restant du déblaiement de déversement de seulement 996 m, qui sera complété d’ici fin juillet 2020. Les trois stations de développement fourniront un accès initial souterrain au corps minéralisé à haute teneur. Les conceptions détaillées du changement du puits 1 sont en cours de réalisation et permettront de configurer le puits 1 pour un levage et un assèchement permanents.

Les zones minières du plan actuel de la mine du Platreef se situent à des profondeurs allant d’environ 700 mètres à 1 200 mètres sous la surface. Une fois terminé, le puits 2 fournira l’accès principal aux zones d’exploitation minière. L’accès secondaire se fera par le puits 1. Pendant la production, les deux puits devraient également servir d’entrées de ventilation d’apport. Trois cheminées de ventilation supplémentaires sont prévues pour atteindre une production stable.

Ivanplats a reçu sa licence d'utilisation intégrée de l'eau en janvier 2019, valable 30 ans, et permettant au projet Platreef d'utiliser l'eau de la manière prévue dans l’étude de faisabilité définitive de 2017.

Figure 1 : coupe schématique de la mine Platreef, montrant les zones minéralisées à haute teneur (rouge et orange foncé) T1 et T2, les travaux d’aménagement souterrains achevés à ce jour dans les puits 1 et 2 (en blanc) et les travaux d’aménagement prévus (en gris).

Revenus par tonne de minerai pour le projet de Platreef en rands sud-africains atteignant un seuil pratiquement sans précédent

Les hausses importantes des prix du palladium, du rhodium, de l’or et du nickel au cours des trois dernières années ont entraîné l’augmentation du prix pondéré du « panier » des métaux contenus dans le minerai du projet palladium-platine-rhodium-nickel-cuivre-or de Platreef à des niveaux qui sont considérablement supérieurs à ceux en vigueur au moment où l’étude de faisabilité définitive (DFS) a été réalisée en 2017. De plus, le rand sud-africain s’est considérablement déprécié par rapport au dollar américain ces dernières années, ce qui fait que le « panier » des métaux de Platreef en rands sud-africains est négocié à un seuil pratiquement sans précédent.

Figure 2. Revenus par tonne de minerai du projet de Platreef depuis 2016 (indiqués en dollars US)

Figure 3. Les revenus par tonne de minerai du projet de Platreef ont augmenté de manière régulière depuis 2016 (indiqués en rands sud-africains)

Source des figures 1 et 2 :Bloomberg. Basé sur les prix hebdomadaires historiques des matières premières à la fin de chaque semaine.

Notes pour les Figures 1 et 2 :

  1. Sur la base des réserves minérales de Platreef avec une date d'entrée en vigueur au 24 mai 2017.
  2. Réserves minérales probables de 124,7 millions de tonnes à une teneur de 1,95 g par tonne (g/t) de platine, 2,01 g/t de palladium, 0,30 g/t d’or, 0,14 g/t de rhodium, 0,34% de nickel et 0,17% de cuivre.
  3. Un seuil des revenus nets de fonderie en baisse de 155 $ par tonne (t) à 80 $/tonne a été utilisé pour calculer l’estimatif des réserves minérales.
  4. Le seuil des revenus net de fonderie est un seuil élevé, au-dessus du seuil économique marginal.
  5. Les prix du métal utilisés dans l’estimation des réserves minérales sont les suivants : 1600 $/once de platine, 815 $/once de palladium, 1300 $/once d’or, 1500 $/once de rhodium, 8,90 $/livre de nickel et 3,00 $/livre de cuivre.
  6. Pour l’estimation des tonnages et des teneurs, des considérations concernant la dilution et la récupération ont été prises en compte.
  7. Applique des récupérations moyennes du cycle de vie de la mine de 87,4% pour le platine, 86,9% pour le palladium, 78,6% pour l'or, 80,5% pour le rhodium, 87,9% pour le cuivre et 71,9% pour le nickel.
  8. Le total des coûts déboursés comprend les coûts du site minier, ainsi que les coûts de réalisation tels que les frais de traitement et d’affinage, les redevances et le transport.

À propos du Platreef Project

Le projet Platreef appartient à Ivanplats (Pty) Ltd, détenue à 64 % par Ivanhoe Mines. Une participation de 26 % est détenue par les partenaires d’Ivanplats engagés dans un processus d’autonomisation économique généralisé des populations noires historiquement désavantagées (Black Economic Empowerment, B-BBEE). Parmi ces partenaires figurent 20 communautés hôtes avec environ 150 000 personnes, des employés de projet et des entrepreneurs locaux. Au T2 2019, Ivanplats a atteint le statut de contributeur de niveau 2 dans son évaluation de vérification sur la carte de score B-BBEE. Un consortium japonais composé d’ITOCHU Corporation, de la Société nationale japonaise du pétrole, la Gas and Metals National Corporation et la Japan Gas Corporation, détient une participation de 10 % dans Ivanplats acquise en deux tranches pour un investissement total de 290 millions USD.

Boilermaker, Aide Samuel Teffo (à gauche), Millwright, Lerato Maake (centre), et Rigger, Innocent Nchabeleng (à droite), montrent les médailles qu’ils ont reçues pour leur excellente performance de sécurité lors du fonçage du puits 1.

Personne qualifiée

Les divulgations de nature scientifique ou technique contenues dans le présent communiqué de presse ont été examinées et approuvées par Stephen Torr, qui, en raison de sa formation, de son expérience et de son association professionnelle, est considéré comme une personne qualifiée au sens du Règlement NI 43-101. En vertu du Règlement NI 43-101, M. Torr n'est pas considéré comme indépendant puisqu'il est vice-président, géologie de projet et évaluation. M. Torr a vérifié les données techniques divulguées dans ce communiqué de presse.

Ivanhoe a préparé le rapport technique indépendant actuel conforme à la norme NI 43-101 pour le Platreef Project, intitulé Rapport technique de l’étude de faisabilité Platreef 2017, daté du 4 septembre 2017 et préparé par DRA Global, OreWin Pty. Ltd., Amec Foster Wheeler, Stantec Consulting, Murray & Roberts Cementation, SRK Consulting, Golder Associates et Digby Wells Environmental. Ce rapport technique comprend des informations pertinentes concernant les dates d’entrée en vigueur et les hypothèses, les paramètres et les méthodes d’estimation des ressources minérales du projet de Platreef cités dans ce communiqué de presse, ainsi que des informations relatives à la vérification des données, des procédures d’exploration et d’autres questions liées à la divulgation scientifique et technique contenue dans le présent communiqué de presse concernant le projet de Platreef.

À propos d’Ivanhoe Mines

Ivanhoe Mines est une compagnie minière canadienne axée sur trois principaux projets en coentreprise d’Afrique australe : le développement de nouvelles mines majeures, mécanisées et souterraines sur les gisements de Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo (RDC), le gisement de palladium–platine-nickel-cuivre–rhodium-or de Platreef en Afrique du Sud et le vaste réaménagement, et la modernisation de la mine historique de zinc-cuivre-germanium-argent de Kipushi, également en RDC. Kamoa-Kakula et Kipushi seront alimentées par de l’hydroélectricité propre et durable et seront parmi les émetteurs de gaz à effet de serre les plus faibles au monde par unité de métal produite. Ivanhoe explore également de nouveaux gisements de cuivre sur ses permis Western Foreland détenus à 100 % en RDC, près du projet Kamoa-Kakula.

Coordonnées

Investisseurs
Bill Trenaman +1.604.331.9834

Presse
Matthew Keevil +1.604. 558.1034

Site Web www.ivanhoemines.com
Mise en garde concernant les informations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué constituent des « déclarations prospectives » ou des « informations prospectives » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces déclarations et ces informations impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient conduire à des résultats, performances et réalisations de la société, de ses projets ou à des résultats de l’industrie sensiblement différents des résultats, performances et réalisations futurs qu’indiquent ou que laissent entendre ces déclarations prospectives ou ces informations prospectives. Ces énoncés peuvent être identifiés grâce à l’utilisation de termes tels que « pouvoir », « devoir », « avoir l’intention de », « s’attendre à », « prévoir », « croire », « planifier », « anticiper », « estimer », « prédire » et d’autres termes similaires, ou encore au fait qu’elles indiquent que certaines mesures seront prises, certains événements se produiront ou certains résultats seront obtenus ou pourraient l’être.

Les énoncés prospectifs dans ce communiqué incluent, mais sans s’y limiter les : (1) les déclarations concernant l’achèvement prévu de la construction de la station située à un niveau de 996 mètres dans la partie inférieure du puits d’ici fin juillet 2020 ; (2) les déclarations concernant la livraison prévue de la machine d’extraction auxiliaire pour le puits 1 à Platreef plus tard dans l’année ; (3) les déclarations concernant la zone à haute teneur du corps minéralisé de Flatreef destinée à une exploitation minière mécanisée à grande échelle située à environ 350 mètres du puits 1 ; (4) les déclarations concernant la certitude d’Ivanhoe que le projet de Platreef deviendra à terme, un des producteurs principaux de métaux du groupe platine le plus important et le moins cher au monde et fournira des avantages durables et significatifs à toutes ses parties-prenantes ; (5) les déclarations concernant les méthodes d’exploitation minière mécanisées et hautement productives prévues, notamment l’abattage à longs trous de forage et l’exploitation minière avec percement et remblayage et (6) les déclarations concernant l’étude de faisabilité définitive qui devrait être finalisée au T3 2020 et inclura une étude de détermination de la portée sur le plan de production pour le développement progressif.

Les déclarations prospectives et les informations prospectives comportent des risques et incertitudes importants ; elles ne doivent pas être considérées comme des garanties de performance ou de résultats futurs et ne constitueront pas nécessairement des indicateurs fiables de l’obtention ou non de ces résultats. Un certain nombre de facteurs pourraient avoir pour conséquence que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats mentionnés dans les déclarations prospectives, notamment les facteurs mentionnés dans « Facteurs de risque » et ailleurs dans le rapport de gestion de la société, ainsi que l’incapacité à obtenir les autorisations réglementaires en temps utile, la survenance d’événements inconnus ou inattendus conduisant à la non-satisfaction de conditions contractuelles, des changements imprévus apportés aux lois, aux règles ou à la réglementation et à leur application par les autorités compétentes, des manquements des parties à des contrats conclus avec la société à leurs obligations contractuelles, des conflits sociaux ou du travail, des variations dans les prix des matières premières, et l’incapacité des programmes ou des études d’exploration à obtenir les résultats prévus ou des résultats qui justifieraient et supporteraient la poursuite de l’exploration, des études, du développement ou de l’exploitation.

Bien que les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué soient fondées sur des hypothèses que la direction de la société juge raisonnables, la société ne peut pas garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont formulées à la date du présent communiqué de presse et sont, dans leur intégralité, expressément assorties des réserves apportées par la présente mise en garde. Sous réserve des lois sur les valeurs mobilières applicables, la société n’est tenue d’aucune obligation d’actualiser ou de réviser les déclarations prospectives figurant dans les présentes afin de tenir compte de circonstances ou d’événements se produisant après la date du présent communiqué.

Les résultats réels de l’entreprise pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans les présents énoncés prospectifs en raison des facteurs énoncés à la rubrique « Facteurs de risque » et ailleurs dans le dernier rapport de gestion de la société pour l’exercice clos le 30 mars 2020 et dans sa dernière notice annuelle.

南非莫科帕内 — 艾芬豪矿业 (TSX: IVN; OTCQX: IVPAF) 联席主席罗伯特 • 弗里兰德先生 (Robert Friedland) 和孙玉峰先生 (Miles Sun) 今天宣布,公司的南非子公司Ivanplats的普拉特瑞夫 (Platreef) 钯-铂-镍-铜-金-铑开采许可区一号竖井的凿井工程已顺利完成,达到地表以下996米的最终深度。

普拉特瑞夫项目拥有厚体而平缓的高品位Flatreef 地下矿床,是艾芬豪矿业地质学家团队的杰出发现,该矿床位于南非布什维尔德火成杂岩地带北部,为全球主要的铂金生产区域。

地下矿开发工作目前集中在深度为996米竖井底部的建设工程,预计于2020年7月底之前完工,这将比施工合同中的时间表大大提前。工程完成后,该竖井可作重新配置,且将配备矿石、工人和材料的提升设备。

此直径为7.25米的1号竖井的全新辅助卷扬机,计划于今年晚些时候运抵普拉特瑞夫项目现场,届时将被用于协助装备竖井,其后可用于地下提升体统、竖井检查等辅助性功能。拆除分段卷扬机后,新型辅助卷扬机将用作出入竖井的第二通道。该1号竖井距离Flatreef高品位矿体约350米,计划将以大规模机械化开采形式作业。

“一直以来,普拉特瑞夫项目被认为是世界上最大规模的高品位铂族金属、镍和铜矿床之一。随着1号竖井的凿井工程的完工,我们正在探索该项目短期的开发路径,得以使我们加快位于项目北部,且被视为下一个世界级矿山的投产进度。” 弗里兰德先生说道,“我们特别高兴的是,项目自2016年7月启动竖井掘进作业以来至今没有发生过任何坍塌事故,这将主要归功于普拉特瑞夫项目团队和南非凿井承包商Moolmans的出色表现。”

另我们倍感自豪的是普拉特瑞夫项目团队凭借安全作业的施工业绩在南非竖井凿井业界已达到领先地位。

普拉特瑞夫团队庆祝一号竖井的掘进工程完工,达到地表以下996米的最终深度。背景是1号竖井的井架。

最终可行性研究更新版即将完成,包括普拉特瑞夫项目分阶段开发生产方案的概略性研究

艾芬豪正在更新普拉特瑞夫项目的2017年最终可行性研究报告,涵盖自2017年最终可行性研究完成以来的开发进展、成本更新以及金属价格和外汇假设调整。

同时,艾芬豪即将完成普拉特瑞夫项目分阶段开发生产方案的初步经济评估。方案以大幅减低初期资本为目标,利用一号竖井作为矿场的首采井以加速推进投产,后再逐步提升至2017年最终可行性研究设计的产能。

进行重新评估的同时,项目将继续推进矿山开发工作以到达Flatreef矿床。正如2017年普拉特瑞夫可行性研究所述,该矿床在2010年被发现,是厚大而平伏的高品位矿床。

“下一步的研究将会评估普拉特瑞夫项目前期投资较低的分阶段开发方案,目标是优先让矿山实现在短期内投产,同时确保我们拥有稳健的财务状况。我们相信,项目将会成为世界上规模最大且成本最低的铂族金属主要矿山之一,为我们所有利益相关者带来显著的长期利益,其中包括我们的股权合作伙伴20个当地社区约15万名莫科帕内的当地居民。”弗里兰德先生补充说。

Sifiso Mblangwe与其矿山凿井团队进行换班前的安全会议。该团队的安全管理业绩在南非矿山凿井领域处于领先地位。

地下开采将会采用高效率的机械方法

计划开采方法将会采用高效率的机械方法,包括深孔采矿法 (long-hole stoping) 及分层充填开采法 (drift-and-fill)。两种方法都会采用水泥回填以采掘最多的矿石。矿石将会从矿场通过一系列的内部矿石运送点,输送到邻近二号竖井的主要矿仓进行破碎并提升至地表。

一号竖井于 2018 年第三季度已成功达到位于地表以下 780.2 米深度的高品位 Flatreef 矿床 (T1 矿化带) 的顶部。一号竖井的矿体(T1 和 T2 矿化带)厚度为 29 米,铂族金属(铂、钯和铑)及黄金的综合品位高达 11 克/吨,并含有大量的镍和铜。29 米的钻孔见矿产生了约 3000 吨矿石,其中估计含有超过 400 盎司的铂族金属。矿石已送往地表堆场作选冶实验备用。

普拉特瑞夫的矿山凿井团队正在操作六臂巨型钻机,掘进至地表以下996米的最终深度。地下开发工作目前集中在建设996米水平的工作站。

三个主要的开采通道工作站的施工已经完成,余下只有996米处的溢漏清理设施,将于2020年7月底之前完工。这三个开发工作站将会提供前往高品位矿体的初步地下通道。一号竖井变更的详细设计已完成,一号竖井将被配置为可永久进行矿石提升和排水。

目前,普拉特瑞夫采矿计划中的开采范围位于地表以下约 700 米至 1,200 米的深度。二号竖井完工后将会用作通往开采范围的主要通道;而一号竖井将会用作次要通道。矿场生产期间,一号和二号竖井将会用作通风入口。规划的另外三个通风天井将用于实现稳定产量。

Ivanplats 于 2019 年 1 月取得综合用水许可证,有效期为30年,因而普拉特瑞夫项目能够按照 2017 年最终可行性研究报告的计划利用水资源。

1:普拉特瑞夫矿山的示意图,显示FlatreefT1T2厚大的高品位矿化带(红色和深橙色) 、一号竖井和二号竖井至今已完成的地下开发工程(白色) 和规划的掘进工程(灰色)

普拉特瑞夫项目的每吨矿石价值 (以南非兰特计) 创下历史新高

钯、铑、黄金和镍于过去三年的价格大幅上升,提高了普拉特瑞夫钯-铂-铑-镍-铜-金矿项目矿石中含有的“一篮子”金属加权价值,使其跳升至远高于2017年最终可行性研究完成时的水平。另外,近年来南非兰特兑美元汇率大幅贬值,推动普拉特瑞夫以南非兰特测算的“一篮子”金属加权价值创下历史新高。

2﹕普拉特瑞夫项目自 2016 年以来的每吨矿石价值 (以美元计)

3﹕普拉特瑞夫项目的每吨矿石价值自 2016 年以来稳步上升 (以南非兰特计)

2 和图3 的来源Bloomberg。基于每周末的当周大宗商品价格

图 2和图 3 的注释:

  1. 基于普拉特瑞夫的矿产储量信息 (2017年5月24日生效)。
  2. 可信矿石储量为 1.247亿吨 (铂品位1.95 克/吨、钯品位2.01克/吨、黄金品位0.30克/吨、铑品位0.14克/吨、镍品位0.34%,铜品位0.17%)。
  3. 矿产储量估算中使用的精矿净回报 (NSR) 边界值从每吨 155美 元下调至每吨 80美 元。
  4. NSR 边界值用于圈定边际经济临界值之上的储量。
  5. 矿产储量估算中使用的金属价格为﹕每盎司铂1,600 美元、每盎司钯815 美元、每盎司黄金1,300 美元、每盎司铑1,500 美元、每磅镍8.90 美元以及每磅铜3.00 美元。
  6. 矿石量和品位估算值已考虑贫化和采矿回收率。
  7. 矿山全寿命的平均回收率为﹕铂87.4%,钯86.9%,黄金78.6%,铑80.5%,铜87.9%及镍71.9%。
  8. 总现金成本包括矿区成本加上变现成本 (例如粗炼及精炼费、权益金及运输费)。

关于普拉特瑞夫项目

普拉特瑞夫项目由 Ivanplats (Pty) Ltd.(以下简称“Ivanplats”)持有,该公司的 64% 权益归属于艾芬豪矿业。普拉特瑞夫项目的 26% 权益由 Ivanplats 的《全面提高黑人经济实力法案》(B-BBEE) 的南非受益人持有。这些受益人包括 20 个当地社区,约150,000 位居民、项目雇员和当地企业主。 2019 年第二季度,Ivanplats 在 B-BBEE 得分卡上的核实评估中达到 2 级贡献者身份。由伊藤忠商事株式会社、日本石油天然气和金属国家公司和日本天然气公司组成的日本财团通过 2 轮投资 (共 2.9 亿美元) 获取了 Ivanplats 的 10% 权益。

锅炉制造人员Aide Samuel Teffo ()、工厂技工Lerato Maake ()及钻机操作员Innocent Nchabeleng (),展示他们在一号竖井矿山凿井工程期间因出色安全业绩而获得的奖牌。

合资格人士

本新闻稿中的科学或技术性披露已经过 Stephen Torr 的审查和批准,他凭借其教育、经验和专业协会会籍被认为是 符合NI 43-101 要求的合资格人士。然而由于 Torr 先生是项目地质和评估副总裁,因此他并非符合 NI 43-101标准 的独立人士。Torr 先生已核实本新闻稿所披露的技术数据。

艾芬豪已经为普拉特瑞夫项目编制了一份符合NI 43-101 标准的独立技术报告,即于2017年9月4日发布的《2017 年普拉特瑞夫可行性研究技术报告》,由DRA Global 、OreWin PtyLtd.、Amec Foster Wheeler、Stantec Consulting、Murray & Roberts Cementation、SRK Consulting、Golder Associates 和Digby Wells Environmental编制。该技术报告包括本新闻稿中引用的普拉特瑞夫项目的矿产资源和储量估算的生效日期、假设、参数和方法等相关信息,以及本新闻稿中关于普拉特瑞夫项目的科学和技术披露的数据验证、勘探程序和其他事项的信息。

关于艾芬豪矿业

艾芬豪矿业是一家加拿大的矿业公司,目前正推进旗下位于南部非洲的三大合资矿业项目﹕对位于刚果民主共和国 (简称“刚果”) 的卡莫阿-卡库拉 (Kamoa-Kakula) 铜矿群建设大型、全新机械化地下矿山,对南非普拉特瑞夫钯-铂-镍-铜-铑-金地下矿山的的开发建设工作;以及同样位于刚果、久负盛名的基普什 (Kipushi) 锌-铜-锗-银矿的大型重建和改善工程。卡莫阿-卡库拉和基普什将使用清洁、可再生的水电,并将成为全球最低温室气体排放者之一 (按每吨金属产量计算)。同时,艾芬豪正在刚果境内其全资拥有、毗邻卡莫阿-卡库拉项目的西部前沿勘探许可范围内寻找新的铜矿勘探区。

联系方式

投资者

Bill Trenaman +1.604.331.9834

     媒体

Matthew Keevil +1.604. 558.1034

 

网站:www.ivanhoemines.com

前瞻性信息的警戒性声明

本新闻稿载有的某些陈述可能构成适用于证券法所定义的“前瞻性陈述”或“前瞻性信息”。该等陈述及信息涉及已知和未知的风险、不明朗因素和其他因素,可能导致本公司的实际业绩、表现或成就、其项目或行业的业绩,与前瞻性陈述或信息所表达或暗示的任何未来业绩、表现或成就产生重大差异。该等陈述及信息可通过文中使用“可能”、“将会”、“会”、“将要”、“打算”、“预期”、“相信”、“计划”、“预计”、“估计”、 “安排”、“预测”、“预言”及其他类似用语,或者声明“可能”、“会”、“将会”、“可能会”或“将要”采取、发生或实现某些行动、事件或结果进行识别。

本新闻稿载有的前瞻性陈述包括但不限于:(1) 关于在矿井底部建设的996米水平工作站预计于2020年7月底之前完工的陈述;(2) 关于一号竖井的新辅助提升机预计于今年晚些时候运抵普拉特瑞夫的陈述;(3) 关于Flatreef高品位矿区距离一号竖井约350米,计划进行大规模机械化开采作业的陈述;(4) 关于艾芬豪有信心,普拉特瑞夫项目将会成为世界上规模最大且成本最低的主要铂族金属生产商之一,为我们所有利益相关者带来显著的长期利益的陈述;(5) 关于计划开采方法将会采用高效率的机械方法,包括深孔采矿法 (long-hole stoping) 及分层充填开采法 (drift-and-fill) 的陈述;以及 (6) 关于最终可行性研究更新版预计于2020年第三季度完成,将包括分阶段开发生产方案的概略性研究的陈述。

前瞻性陈述及信息涉及重大风险和不确定性,故不应被视为对未来表现或业绩的保证,并且不能准确地指示能否达到该等业绩。许多因素可能导致实际业绩与前瞻性陈述或信息所讨论的业绩有重大差异,包括但不限于“风险因素”以及公司《管理层讨论与分析》(MD&A) 报告里其他部分所指的因素,以及无法及时获得监管审批;未知或无法预计的事件导致未能符合合约条件的可能性;有关部门实施的法律、法规或规章或其不可预见的变化;与本公司签订合约的各方没有根据协议履行合约;社会或劳资纠纷;商品价格的变动;以及勘探计划或研究未能达到预期结果或未能产生足以证明和支持继续勘探、研究、开发或运营的结果。

虽然本新闻稿载有的前瞻性陈述是基于本公司管理层认为合理的假设而作出,但本公司不能向投资者保证实际业绩会与前瞻性陈述的预期一致。这些前瞻性陈述仅是截至本新闻稿发布当日作出,而且受本警戒性声明明确限制。根据相应的证券法,本公司并无义务更新或修改任何前瞻性陈述以反映本新闻稿发布当日后所发生的事件或情况。

基于本公司截至2020年3月30日止三个月的《管理层讨论与分析》(MD&A) 报告里的“风险因素”部分和其他部分所指的因素,本公司的实际业绩可能与这些前瞻性陈述所预计的业绩产生重大差异。

Télécharger en format PDF

Inscrivez-vous à notre liste d’e-mails

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software