MOKOPANE, AFRIQUE DU SUD – Les coprésidents d’Ivanhoe Mines (TSX : IVN ; OTCQX : IVPAF), Robert Friedland et Yufeng « Miles » Sun, sont heureux d’annoncer que la filiale sud-africaine de la société, Ivanplats, a signé une liste de conditions non contraignantes avec Orion Mine Finance, l’un des principaux fournisseurs internationaux de financement de flux lié à la production pour les sociétés minières de métaux communs et précieux, pour une facilité de 300 millions US$ au titre d’un accord d’écoulement d’or, de palladium et de platine.

Ivanplats a également nommé deux banques commerciales internationales importantes, la Société Générale et Nedbank, arrangeurs principaux mandatés pour une facilité de prêt de premier rang d’un montant maximum de 120 millions US$. Le financement de flux et la facilité de prêt seront tous deux utilisés pour accélérer le développement du projet de palladium, platine, rhodium, nickel, cuivre et or de niveau 1 d’Ivanplats dans la province de Limpopo, en Afrique du Sud, en vue d’une production initiale.

La nomination et les financements proposés font suite à la publication, le 30 novembre 2020, des conclusions en suspens d’un plan de développement intégré 2020 indépendant pour le Platreef Project (IDP20 de Platreef) qui consiste en une étude de faisabilité actualisée (FS 2020 de Platreef) et une évaluation économique préliminaire (PEA 2020 de Platreef). Le coût en capital initial du plan de développement graduel envisagé dans le cadre de la PEA 2020 de Platreef, en partant d’un taux d’extraction de 700 000 tonnes par an, est estimé à 390 millions US$.

Le financement de flux de 300 millions US$ est subordonné à la réalisation d’une diligence raisonnable juridique et de la structuration, ainsi qu’à la négociation et à l’exécution de la documentation définitive. Il est prévu que la facilité au titre de l’accord d’écoulement soit utilisée en quatre tranches distinctes, selon les besoins, parallèlement aux études d’ingénierie visant à faire évoluer la PEA 2020 de Platreef en une étude de faisabilité et au réaménagement du puits 1 de Platreef en un puits de production.

Les travaux d’ingénierie détaillés sont en cours pour la conception de la mine, le concentrateur de 770 000 tonnes par an et l’infrastructure associée pour le plan de développement progressif, qui devrait être intégré dans une étude de faisabilité actualisée avant la fin de 2021. Le réaménagement du puits 1 progresse bien dans la perspective d’un levage permanent d’ici le début de l’année 2022.

Le budget de Platreef pour 2021 est de 59 millions US$, dont 10 millions US$ pour le lancement de la construction du chevalement du puits 2. Le premier versement des fonds au titre de l’accord d’écoulement, qui devrait avoir lieu peu après la mise en place de la facilité, couvrira en principe la totalité du budget 2021 de Platreef.

Il est prévu d’utiliser la facilité de prêt de premier rang, d’un montant maximum de 120 millions US$, uniquement lorsque la facilité au titre de l’accord d’écoulement aura été entièrement utilisée. Les conditions définitives de la facilité de prêt sont subordonnées à l’achèvement de l’étude de faisabilité du plan de développement progressif de Platreef, à la réalisation d’une diligence raisonnable et de la structuration, ainsi qu’à la négociation et à l’exécution de la documentation définitive. Les termes et conditions de la facilité de prêt seront communiqués une fois finalisés.

« Cette annonce de financement de Platreef tombe à point nommé, car elle coïncide avec la célébration du Nouvel An chinois qui marque le début du printemps et l’année du Bœuf d’or », a déclaré M. Friedland. « Le bœuf est un animal qui symbolise le travail acharné et silencieux de celui qui s’efforce de s’améliorer et de relever les défis de 2020. La tradition veut également que l’année du Bœuf apporte la prospérité et le succès dans les affaires. »

« Nous sommes ravis de travailler avec Orion, la Société Générale, Nedbank et nos autres investisseurs à long terme pour développer le potentiel de niveau mondial de Platreef. La production des principaux « métaux verts » nécessaires à la réduction des émissions de gaz à effet de serre se trouve à un point d’inflexion critique, les entreprises étant pressées de garantir un approvisionnement à long terme. Nous sommes convaincus que ce financement au niveau du projet sera le catalyseur nécessaire permettant à Platreef de devenir un fournisseur de premier plan et de longue durée en palladium, platine, rhodium, nickel, cuivre et or. »

« Le puits 1 de Platreef a été creusé à sa profondeur finale et se trouve à quelques centaines de mètres de la zone d’exploitation minière initiale à haute teneur. Le gisement renferme une énorme quantité de palladium, de platine, de rhodium, de nickel, de cuivre et d’or dans un épais corps minéralisé souterrain à haute teneur et en plateure, idéal pour une exploitation minière moderne, à grande échelle et mécanisée », a poursuivi M. Friedland.

L’évaluation économique préliminaire PEA 2020 de Platreef est un plan de développement alternatif et progressif qui accélère la mise en production de Platreef. Le plan utilise le premier puits du projet (puits 1) pour le levage initial et le développement de la mine, avec une capacité totale de levage de roches de 825 000 tonnes par an, dont 700 000 tonnes par an sont destinées au levage du minerai et 125 000 tonnes par an supplémentaires pour la roche de développement pendant la phase d’extraction du minerai. Le plan par étapes prévoit la construction d’un premier concentrateur d’une capacité de 770 000 tonnes par an pour une première production de concentré à la mi-2024.

Le forage du puits 1, récemment achevé, permet d’accéder rapidement à des tonnes de minerai à haute teneur dans ce scénario. Alors que la mine initiale de 700 000 tonnes par an est exploitée en utilisant le puits 1, il existe des possibilités d’affiner le calendrier des phases ultérieures d’expansion de la production qui dépend du fonçage du puits 2. Une fois terminé, deux modules concentrateurs de 2,2 millions de tonnes par an seront mis en service, et le concentrateur initial sera porté à sa pleine capacité de 770 000 tonnes par an, ce qui portera la production en régime permanent à 5,2 millions de tonnes par an.

Le Platreef IDP20 reflète la première phase de développement de la mine de Platreef. La conception permet l’établissement d’une plateforme d’exploitation pour la prise en charge de futures expansions potentielles jusqu’à 12 millions de tonnes par an, comme l’ont démontré des études antérieures. Cela placerait Platreef parmi les plus grandes mines de métaux du groupe platine au monde, produisant plus de 1,1 million d’onces de palladium, de platine, de rhodium et d’or par an.

Ivanhoe Mines détient une participation indirecte de 64 % dans le projet de Platreef par le biais de sa filiale Ivanplats, et dirige tous les travaux de développement de la mine. Les bénéficiaires sud-africains de la structure d’autonomisation économique des populations noires détiennent une participation de 26 % dans le projet de Platreef. Les 10 % restants sont détenus par un consortium japonais composé de la ITOCHU Corporation ; de Japan Oil, Gas and Metals Corporation ; d’ITC Platinum Development Ltd, une filiale d’ITOCHU et de la Japan Gas Corporation.

Mise à jour opérationnelle de Platreef

Le réaménagement du puits 1 se déroule comme prévu et le démarrage du levage de roches est prévu pour le début de l’année 2022. Tout le matériel nécessaire au réaménagement du puits a été acheté et est présent sur place. Les plans techniques détaillés pour le réaménagement du puits ont été achevés, révisés et approuvés. Les travaux de réaménagement à l’intérieur du puits seront menés par l’équipe expérimentée en place de Platreef.

La machine d’extraction qui a été utilisée pour creuser avec succès le puits 1 sera convertie et rééquipée pour fonctionner comme machine d’extraction permanente de roches, de personnel et de matériel pendant toute la durée de vie de la mine. Le puits sera équipé de deux skips de 12,5 tonnes (avec une capacité de levage de 825 000 tonnes par an) et d’une cage interchangeable pour permettre la remontée et la descente du personnel et des matériaux dans le puits pendant la phase initiale de l’exploitation minière.

Le puits sera équipé de guide-câbles pour le transport de la roche principale, du personnel et des matériaux. Les câbles guides et de la machine d’extraction utilisés pendant la phase de fonçage ont été retirés. Le plateau technique, les nouveaux câbles guides permanents et les nouveaux câbles de levage permanents ont été livrés sur le site. De plus, une machine d’extraction auxiliaire sera installée afin de servir principalement au transport du personnel pendant le cycle principal de levage des roches.

La construction des fondations de la machine d’extraction est en cours et sera terminée à temps pour l’installation et la mise en service de la machine d’extraction auxiliaire. Le chevalement-châssis, les deux machines d’extraction, le plateau technique, les moyens de transport et les systèmes de contrôle seront conformes aux normes de sécurité les plus strictes de l’industrie, avec des systèmes de sécurité et de redondance éprouvés et testés.

Des descentes empierrées nouvellement conçues relieront les convoyeurs alimentant l’usine de traitement par concentrateur et la zone des stériles. La roche sera alors convertie en remblai cimenté et servira également de bermes de protection pour contenir les eaux pluviales et réduire les émissions sonores.

Les nouveaux cordages et le plateau technique nouvellement conçu et construit seront installés dans le puits par des entrepreneurs de construction spécialisés. Les travaux d’équipement dans le corps du puits doivent commencer fin mars 2021 pour s’achever fin février 2022. Après l’achèvement des travaux de réaménagement des stations souterraines et la mise en place des passes à minerai et à rejets, le développement latéral de la mine souterraine commencera vers les zones à haute teneur en minerai.

Inoccent Nchabeleng (ouvrier grimpeur) actionne le dévideur pour enlever les câbles du plateau et de la machine d’extraction utilisés pendant la phase de fonçage.

Murray Roberts, un entrepreneur en ingénierie et en exploitation minière basé en Afrique du Sud, enlève les descentes empierrées du chevalement dans le cadre du réaménagement du puits 1.

Victor Skinner (technicien d’extraction) installe des câbles dans le nouveau bâtiment de la machine d’extraction du puits 1.

Personnes qualifiées

En décembre 2020, Ivanhoe Mines a déposé un nouveau rapport technique au titre de la Norme canadienne 43-101 (NI 43-101) intitulé « Platreef Integrated Development Plan 2020 » (« Plan de développement intégré 2020 de Platreef ») avec une date d’entrée en vigueur du 6 décembre 2020 (IDP20 de Platreef).

L’IDP20 de Platreef, qui comprend l’étude de faisabilité FS 2020 de Platreef et l’évaluation économique préliminaire (PEA) 2020 de Platreef, a été préparé en toute indépendance par OreWin Pty Ltd. d’Adélaïde en Australie, Wood plc (anciennement Amec Foster Wheeler) de Vancouver au Canada, SRK Consulting Inc. de Johannesburg en Afrique du Sud, Stantec Consulting International LLC de Phoenix aux États-Unis, DRA Global de Johannesburg en Afrique du Sud et Golder Associates Africa de Midrand en Afrique du Sud.

Les autres informations de nature scientifique ou technique présentées dans ce communiqué de presse ont été examinées et approuvées par Stephen Torr, géologue, vice-président, géologie et évaluation de projet chez Ivanhoe Mines, une personne qualifiée aux termes de la Norme canadienne 43-101. En vertu de la norme canadienne 43-101, M. Torr n’est pas considéré comme indépendant, car il est le vice-président de l’évaluation et de la géologie des projets Ivanhoe Mines. M. Torr a vérifié les données techniques divulguées dans ce communiqué de presse.

Préparation, analyse et sécurité des échantillons

Au cours des programmes de travail d’Ivanhoe, la préparation des échantillons et leur analyse ont été effectuées par des laboratoires indépendants accrédités. La préparation des échantillons est effectuée par les laboratoires Set Point à Mokopane. Les analyses d’échantillons ont été réalisées par les laboratoires Set Point à Johannesburg, Lakefield Laboratory (qui fait maintenant partie du groupe SGS) à Johannesburg, Ultra Trace Laboratory à Perth, Genalysis Laboratories à Perth et Johannesburg, SGS Metallurgical Services en Afrique du Sud, Acme à Vancouver et ALS Chemex à Vancouver. Bureau Veritas Minerals Pty Ltd a pris le contrôle d’Ultra Trace en juin 2007 et est responsable pour les résultats des analyses après cette date.

La préparation des échantillons et les procédures analytiques pour les échantillons qui servent à l’estimation des ressources minérales respectent des protocoles similaires depuis 2001. Les procédures de préparation et d’analyse sont conformes aux méthodes standard de l’industrie pour les gisements de platine, de palladium, d’or, de cuivre et de nickel. Le programme de forage comprenait l’insertion de matériaux de référence standard (SRM), de duplicatas, de blancs et d’échantillons de matériaux de référence certifiés (CRM). Les résultats issus du programme de contrôle et assurance de la qualité (AQ/CQ) n’indiquent aucun problème lié aux protocoles analytiques qui empêcherait l’utilisation des données dans l’estimation des ressources minérales.

La sécurité des échantillons a été démontrée dans la mesure où ceux-ci étaient toujours surveillés ou mis sous clé sur site, dans l’installation principale à Mokopane.

Des renseignements sur la préparation des échantillons, les analyses et la sécurité sont contenus dans le rapport technique NI 43-101 du Platreef Project intitulé « Platreef Integrated Development Plan 2020 » (« Plan de développement intégré 2020 de Platreef »), dont la date d’entrée en vigueur est le 6 décembre 2020, déposé sur le site SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur le site Web d’Ivanhoe Mines à l’adresse www.ivanhoemines.com.

À propos d’Ivanhoe Mines

Ivanhoe Mines est une compagnie minière canadienne axée sur trois principaux projets en coentreprise d’Afrique australe : le développement de nouvelles mines majeures, mécanisées et souterraines sur les gisements de Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo (RDC), le gisement de palladium–platine-nickel-cuivre–rhodium-or de Platreef en Afrique du Sud et le vaste réaménagement, et la modernisation de la mine historique de zinc-cuivre-germanium-argent de Kipushi, également en RDC. Kamoa-Kakula et Kipushi seront alimentées par de l’hydroélectricité propre et durable et seront parmi les émetteurs de gaz à effet de serre les plus faibles au monde par unité de métal produite. Ivanhoe explore également de nouveaux gisements de cuivre sur ses permis Western Foreland détenus à 100 % en RDC, près du projet Kamoa-Kakula.

Coordonnées

Investisseurs : Bill Trenaman (+1) 604 331 9834 / médias : Matthew Keevil +1 604 558 1034

Mise en garde concernant les informations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué constituent des « déclarations prospectives » ou des « informations prospectives » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces déclarations impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient conduire à des résultats, performances ou réalisations de la société, le Platreef Project, ou à des résultats de l’industrie sensiblement différents des résultats, performances et réalisations futurs qu’indiquent ou que laissent entendre ces déclarations prospectives ou ces informations prospectives. Ces déclarations se reconnaissent à l’utilisation de termes tels que « pouvoir », « devoir », « avoir l’intention de », « s’attendre à », « prévoir », « croire », « planifier », « anticiper », « estimer », « prédire » et d’autres termes similaires, ou encore au fait qu’elles indiquent que certaines mesures seront prises, certains événements se produiront ou certains résultats seront obtenus ou pourraient l’être. Ces déclarations reflètent les attentes actuelles de l’entreprise concernant des événements, performances et résultats futurs et n’ont de valeur qu’à la date du présent communiqué.

Les déclarations et informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse comprennent, sans limitation, (i) des déclarations concernant la mise en place de la facilité de financement de flux et le fait qu’elle reste soumise à une diligence raisonnable juridique et à une structuration, ainsi qu’à la négociation et à l’exécution de la documentation définitive ; (ii) des déclarations concernant la mise en place de la facilité de prêt de premier rang pour le projet, et ses conditions, et le fait qu’elle reste soumise à l’achèvement de l’étude de faisabilité du plan de développement progressif de Platreef, à l’achèvement de la diligence raisonnable juridique et à la structuration, ainsi qu’à la négociation et à l’exécution de la documentation définitive ; (iii) des déclarations concernant le calendrier du premier versement de la facilité au titre d’un accord d’écoulement et le fait que la facilité de prêt de premier rang pour le projet ne sera utilisée qu’après le versement intégral de la facilité au titre d’un accord d’écoulement ; (iv) des déclarations concernant le budget du Platreef pour 2021 qui s’élève à 59 millions US$, dont 10 millions US$ pour le début de la construction des collets du chevalement du puits 2 ; (v) des déclarations concernant l’IDP20 de Platreef qui vise à établir une plateforme d’exploitation pour prendre en charge d’éventuelles futures expansions jusqu’à 12 millions de tonnes par an produisant plus de 31,1 millions de grammes de palladium, de platine, de rhodium et d’or par an, comme le démontrent des études antérieures, ce qui placerait Platreef parmi les plus grandes mines productrices de métaux du groupe du platine dans le monde ; (vi) des déclarations selon lesquelles l’équipement du corps du puits devrait commencer à la fin mars 2021 pour un achèvement prévu d’ici la fin de février 2022 ; (vii) la date du début du développement de la mine souterraine latérale ; et (viii) la date du réaménagement du puits 1 pour le début du levage de la roche au début de 2022.

En outre, tous les résultats présentés dans Platreef IDP20, la PEA de Platreef 2020 et de la FS de Platreef 2020 constituent des déclarations et des informations prospectives. Les énoncés prospectifs comprennent des hypothèses sur le prix des métaux, des prévisions de flux de trésorerie, les coûts d’investissement et d’exploitation projetés, les récupérations de métaux, la durée de vie de la mine et les taux de production, ainsi que les résultats financiers de la PEA et de la FS de Platreef 2020. Il s’agit notamment d’estimations de taux de rendement interne après impôts de 20,0 % (PEA) et 19,8 % (FS), avec des périodes de récupération de 8,4 ans et 4,4 ans respectivement ; de valeurs actualisées nettes, dont une évaluation économique préliminaire (PEA) (VAN) à un taux d’actualisation de 8 % de 1,6 milliard US$ et une VAN (FS) à un taux d’actualisation de 8 % de 1,8 milliard US$ ; des prévisions et des projets de production, y compris une production annuelle moyenne de 512 000 k-onces de 3PE+Au, selon la PEA, et de 508 000 k-onces de 3PE+Au, selon la FS ; des estimations du coût déboursé total net, après déduction des crédits liés aux sous-produits de cuivre et de nickel et comprenant les coûts en capital pour rester en activité (Stay-In-Business, SIB) de 460 US$/once. 3PE+Au dans la PEA et 442 US$/once. 3PE+Au dans la SF ; estimations de la durée de vie de la mine, y compris une durée de vie de 30 ans dans la PEA et de 30 ans dans la SF ; coûts en capital initiaux de 0,39 milliard US$ dans la PEA et de 1,4 milliard US$ dans la SF ; teneurs moyennes en 3PE+Au de 4,4 g/t dans la PEA et de 4,4 g/t dans la SF ; prévisions de flux de trésorerie ; et estimations des récupérations de 3PE+Au de 86,4 % dans la PEA et de 86,4 % dans la SF. Les lecteurs sont prévenus que les résultats réels pourraient différer de ceux présentés.

En tant que telles les informations et les déclarations prospectives sont basées sur certaines hypothèses et analyses faites par la direction d’Ivanhoe Mines au vu de leur expérience et leur perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs prévus, ainsi qu’à d’autres facteurs de gestion qui sont appropriés dans les circonstances. Ces déclarations comportent toutefois des risques et incertitudes importants et d’autres facteurs qui pourraient conduire à ce que les événements ou résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les informations ou déclarations prospectives, notamment, mais ne se limitant pas à, des changements imprévus apportés aux lois, aux règles ou à la réglementation, ou dans la mise en œuvre et l’application des lois, règles et réglementations par les autorités compétentes, des manquements des parties à des contrats conclus avec la sociétés, des conflits sociaux ou du travail, des variations dans les prix des matières premières, des manquements imprévus ou l’inefficacité de l’infrastructure, des accidents industriels ou des défaillances de machine (notamment de l’équipement de fonçage de puits) ou des retards dans le développement de l’infrastructure, l’échec des programmes d’exploitations ou des autres études pour fournir les résultats anticipés ou des résultats qui justifieraient et soutiendraient des études, un développement et une exploitation continus et les résultats des études. D’autres facteurs importants qui pourraient entraîner des résultats réels différents des déclarations prospectives incluent également ceux décrits dans l’intitulé « Facteurs de risque » dans le rapport de gestion le plus récent de l’entreprise ainsi que dans le formulaire d’informations annuel rempli par Ivanhoe Mines. Les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux informations et aux déclarations prospectives. Les facteurs et les hypothèses utilisés pour développer les informations et les déclarations prospectives, et les risques que pourraient entraîner matériellement un résultat réel différent sont présentés dans la section « Platreef Integrated Development Plan 2020 » (« Plan de développement intégré 2020 de Platreef » disponible sur SEDAR à www.sedar.com et sur le site Web d’Ivanhoe Mines : www.ivanhoemines.com.

Ce communiqué de presse contient également des références aux estimations de ressources et réserves minérales. Les estimations de ressources minérales et de réserves minérales sont par définition incertaines et impliquent un jugement subjectif à propos de nombreux facteurs pertinents. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’ont pas de viabilité économique démontrée. L’exactitude de ces estimations dépend de la quantité et de la qualité des données disponibles et des hypothèses faites et des jugements utilisés dans l’interprétation géologique et d’ingénierie, qui peut s’avérer peu fiable et dépend, dans une certaine mesure, de l’analyse des résultats de forage et des inférences statistiques qui peuvent finalement se montrer inexactes. Les estimations de ressources minérales ou de réserves minérales devront peut-être être révisées en fonction, notamment, des éléments suivants : (i) les fluctuations des prix du platine, du palladium, de l’or, du rhodium, du cuivre, du nickel et autres minerais ; (ii) les résultats de forage ; (iii) les résultats des tests métallurgiques et d’autres études ; (iv) les changements par rapport aux exploitations minières proposées, y compris la dilution ; (v) l’évaluation des plans de la mine après la date des estimations ; et (vi) l’échec possible dans la réception des permis, des approbations et des licences requis.

Bien que les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué soient fondées sur des hypothèses que la direction de la société juge raisonnables, la société ne peut pas garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont formulées à la date du présent communiqué de presse et sont, dans leur intégralité, expressément assorties des réserves apportées par la présente mise en garde. Sous réserve des lois sur les valeurs mobilières applicables, la société n’est tenue d’aucune obligation d’actualiser ou de réviser les déclarations prospectives figurant dans les présentes afin de tenir compte de circonstances ou d’événements se produisant après la date du présent communiqué.

南非莫科帕内 — 艾芬豪矿业 (TSX: IVN; OTCQX:IVPAF) 联席董事长罗伯特·弗里兰德 (Robert Friedland) 与孙玉峰 (Miles Sun) 今天欣然宣布,公司的南非子公司Ivanplats 与猎户座矿业金融集团 (Orion Mine Finance) (以下简称“猎户座”) 已就3亿美元的黄金、钯及铂金属流融资签订非约束性协议。猎户座是世界领先的金融集团,为基础金属和贵金属矿企提供生产相关的金属流融资。

此外,Ivanplats已委托两家国际知名的商业银行 — 法国兴业银行和莱利银行担任受托牵头安排行,负责1.2亿美元的项目级高级债务融资。金属流融资和项目债务融资,将会用于全力推进Ivanplats位于南非林波波省的普拉特瑞夫钯-铂-铑-镍-铜-金矿一级项目,以尽快实现投产。

2020年11月30日,艾芬豪公布普拉特瑞夫项目的独立综合开发分案 (以下简称“普拉特瑞夫IDP20”) 令人鼓舞的研究结果,随后开始筹措融资安排。普拉特瑞夫IDP20包括项目的可研报告更新版 (以下简称“普拉特瑞夫2020 FS”) 以及初步经济评价 (以下简称“普拉特瑞夫2020 PEA”)。普拉特瑞夫2020 PEA分期开发方案预计的初期资本开支约3.9亿美元,年处理矿量70万吨。

3亿美元的金属流融资,仍需完成法律尽职调查和交易架构,以及最终文件的谈判和执行。金属流融资计划按需要分四期提款,同时进行工程研究以升级普拉特瑞夫 2020 PEA至可行性研究,并将普拉特瑞夫的1号竖井转换为生产井。

分期开发方案的矿山设计、77万吨/年选矿厂和相关基础设施的详细工程设计已经展开,将于2021年底前纳入更新版可行性研究。转换1号竖井为生产井的进展顺利,将于2022年初开始进行长期矿石提升。

普拉特瑞夫2021年的预算为5,900万美元,其中包括1,000万美元用于2号竖井井架的建设。设施建成后,预计随即获得金属流融资的首期资金,将足够支付普拉特瑞夫2021年的预算。

项目级的高级债务融资达1.2亿美元,仅在金属流融资全额提取后才能使用。债务融资的最终条款和条件,将取决于普拉特瑞夫分期开发方案的可行性研究完成、尽职调查和交易架构达成,以及最终文件的谈判和执行。债务融资的最终条款和条件,将在上述各项敲定后进行最终定夺。

弗里兰德先生说:“普拉特瑞夫公布融资安排,恰逢金牛新春佳节牛年生肖是默默勤劳的劳动者的象征,他们将努力自我提升并竭尽全力战胜诸多挑战。按照传统说法,牛年将带给我们:生意兴隆通四海,财源茂盛达三江。”

“我们期待与猎户座、法国兴业银行,莱利银行和其他长期投资者携手合作,全面释放普拉特瑞夫世界级项目的巨大潜力。由于行业面临金属长期稳定供应的压力,减少温室气体排放所需的关键“绿色金属”的生产正处于一个关键的转折点。我们相信,项目融资将会助力普拉特瑞夫成为领先的钯、铂、铑、镍、铜和黄金的长期供应商。”

弗里兰德先生续说﹕“普拉特瑞夫1号竖井的凿井工程已达到最终深度,位于高品位首采区几百米之内。矿床中厚大、高品位、平缓的地下矿体蕴藏着巨量的钯、铂、铑、镍、铜和金,适合先进的大规模机械化开采。”

普拉特瑞夫2020 PEA以替代性的分期开发方案,快速推进普拉特瑞夫投产。方案使用项目的首采井 (1号竖井) 进行初步提升作业和矿山开发,年提升产能达到82.5万吨岩石,其中70万吨为矿石提升,另外12.5万吨则为采矿阶段开拓掘进采出的围岩。分期方案计划建造一座产能77万吨/年的初始选矿厂,可于2024年中实现首批精矿生产。

1号竖井的凿井工程最近完工,创造了提前进入高品位矿段的可能性。年处理矿量70万吨的方案利用1号竖井开展生产,根据2号竖井的凿井工程进度,将可完善后续扩产阶段的时间表。一旦完工,两座220万吨/年的选矿厂模块将会正式投产,而初始选矿厂将会扩大至77万吨/年的总产能,将稳态产能提升至520万吨/年。

普拉特瑞夫IDP20反映了普拉特瑞夫矿山的第一序列开发。如过往的研究所示,关键在建立一个作业平台,以支持将来可能提升至1,200万吨/年的扩建方案,这将使普拉特瑞夫成为全球最大型的铂族金属生产矿山之一,年产超过110万盎司的钯、铂金、铑和黄金。

艾芬豪矿业通过其子公司 Ivanplats 间接持有普拉特瑞夫项目64%的权益,并指导项目的所有矿山开发作业。普拉特瑞夫项目26%的权益由《全面提高黑人经济实力法案》的南非受益人持有。余下的10%权益由伊藤忠商事株式会社、日本石油天然气和金属国家公司和日本天然气公司组成的日本财团持有。

普拉特瑞夫的运营更新

1号竖井转换为生产井的进展顺利,将按计划于2022年初开始进行矿石提升。竖井转换所需的设备已经完成订购并已送达现场;详细的工程设计已完成并获得审批。竖井以内的转换工作将由普拉特瑞夫的资深业主团队负责。

在1号竖井成功进行凿井工程的卷扬机将被改造装配,在矿山服务年限内进行矿石提升,以及用于运送工作人员和物料。竖井将配备两个12.5吨的箕斗 (提升产能达每年82.5万吨) 以及可转换的罐笼,以配合在首采阶段运送工作人员和物料出入竖井。

竖井将配备钢索导轨,进行主要岩石、工作人员和物料的输送。凿井阶段使用的平台钢索和卷扬机钢索已被拆除,而在装配阶段新的永久导轨钢索以及新的永久提升钢索已经运抵现场。此外,还将安装辅助卷扬机,在岩石提升阶段用于载人。

卷扬机地基的施工正在进行中,将会在辅助卷扬机进行安装和调试之前及时完工。竖井的井架、两座卷扬机、装备平台以及输送和控制系统,将符合行业的最高安全标准,并经过安全验证和测试,且设有备援系统。

新设计的溜槽将会连接输送系统,将岩石运输至选矿厂和废石厂,岩石将被加工为水泥回填物,并用作护堤储存雨水及降低噪音排放。

新的钢索和新设计及建造的装备平台,将由专业承包商在竖井中进行安装。竖井将于2021年3月底开始进行装配,并计划于2022年2月底完成。在地下工作站建设完工及矿石和废石通道建成后,地下水平开拓工程将会启动,向高品位矿区推进。

操作员Inoccent Nchabeleng正在操作卷扬机,拆除凿井阶段使用的平台和卷扬机钢索。

南非工程和采矿承包商Murray Roberts正在移除井架的溜槽,作为1号竖井转换工程的一部分。

卷扬机技工Victor Skinner在1号竖井新建成的卷扬机房安装电缆。

合资格人士

艾芬豪矿业于2020年12月提交一份名为 “2020年普拉特瑞夫综合开发方案” 的加拿大矿产项目披露标准43‐101 (以下简称 “NI 43-101”) 最新技术报告,该报告自2020年12月6日起生效。

普拉特瑞夫IDP20,包含普拉特瑞夫2020 FS和普拉特瑞夫2020 PEA,由澳大利亚阿德莱德的OreWin Pty Ltd.、加拿大温哥华的Wood plc (前为Amec Foster Wheeler)、南非约翰内斯堡的SRK Consulting Inc.、美国凤凰城的Stantec Consulting International LLC 、南非约翰内斯堡的DRA Global以及南非米德兰的Golder Associates Africa独立编撰。

本新闻稿载有的其他科学和技术信息,已经由艾芬豪矿业项目地质及评估副总裁Stephen Torr审阅和批核。Torr先生是符合“国家第43‐101号文件”条件的合资格人士。由于Torr先生是艾芬豪矿业项目地质及评估副总裁,因此并不符合NI 43-101 对独立人士的界定。Torr先生已核实本新闻稿所披露的技术数据。

样品制备、分析和安全

在艾芬豪的工作计划中,样品制备和分析由独立认证的实验室进行。样品制备由莫科帕内的Set Point Laboratories 完成。样品分析则由约翰内斯堡的Set Point Laboratories、约翰内斯堡的Lakefield Laboratory (目前是SGS集团成员)、珀斯的Ultra Trace Laboratory、珀斯及约翰内斯堡的Genalysis Laboratories、南非的SGS Metallurgical Services、温哥华的Acme,以及温哥华的ALS Chemex负责。 Bureau Veritas Minerals Pty Ltd从2007年6月起掌控Ultra Trace,并从该日起负责分析结果。

用作支持矿产资源估算的样品制备和分析程序,从2001年起一直遵循相似的规程。制备和分析程序符合铂金、钯、黄金、铜和镍矿床的行业标准方法。钻孔计划包括加入空白分析、重复标准的参考物质,以及认证的参考物质样品。质量保证和控制程序的结果并不显示分析规程存在任何问题,将会影响在矿产资源估算中使用数据。

样品经常由员工看管或锁在莫科帕内的现场核心设施,足以证明样品的安全性。

关于样品制备、分析和安全的信息载于一份名为“2020年普拉特瑞夫综合开发方案” 的NI 43-101” 技术报告(自2020年12月6日起生效)。该报告载于SEDAR (www.sedar.com) 及艾芬豪矿业网站(www.ivanhoemines.com)。

关于艾芬豪矿业

艾芬豪矿业是一家加拿大的矿业公司,目前正推进旗下位于南部非洲的三大合资企业项目﹕位于刚果民主共和国 (以下简称“刚果(金)”) 的卡莫阿-卡库拉 (Kamoa-Kakula) 铜矿和位于南非的普拉特瑞夫钯-铂-镍-铜-铑-金矿的大型机械化地下矿山开发工程,以及同样位于刚果(金)、久负盛名的基普什 (Kipushi) 锌-铜-锗-银矿的大型重建和改善工程。卡莫阿-卡库拉和基普什将使用清洁、可再生的水电,并将成为全球每单位金属温室气体排放量最低的矿山之一。同时,艾芬豪正在刚果 (金) 境内其全资拥有、毗邻卡莫阿-卡库拉项目的西部前沿探矿权内寻找新的铜矿资源。

联系方式

投资者﹕Bill Trenaman +1.604.331.9834 / 媒体﹕Matthew Keevil +1.604.558.1034

前瞻性信息的警戒性声明

本新闻稿载有的某些陈述可能构成适用证券法所订议的“前瞻性陈述”或“前瞻性信息”。这些陈述及信息涉及已知和未知的风险、不明朗因素和其他因素,可能导致本公司的实际业绩、表现或成就、普拉特瑞夫项目或行业的业绩,与前瞻性陈述或信息所表达或暗示的任何未来业绩、表现或成就产生重大差异。这些陈述可通过文中使用“可能”、“将会”、“会”、“将要”、“打算”、“预期”、“相信”、“计划”、“预计”、“估计”、 “安排” 、“预测”、“预言”及其他类似用语,或者声明“可能”、“会”、“将会”、“可能会”或“将要”采取、发生或实现某些行动、事件或结果进行识别。这些陈述仅反映本公司于本新闻稿发布当日对于未来事件、表现和业绩的当前预期。

本新闻稿载有的前瞻性陈述或前瞻性信息包括但不限于﹕(i) 关于金属流融资的安排,以及仍有待法律尽职调查和项目结构完成,并取决于最终文件的谈判和执行的陈述;(ii) 关于项目的优先债务融以及其条款和条件,仍有待普拉特瑞夫分期开发方案的可研报告编制完成、尽职调查和项目结构完成,并取决于最终文件的谈判和执行的陈述;(iii) 关于金属流融资首次提款的时间点,以及项目的优先债务融资仅在金属流融资全额提取后才能使用的陈述;(iv) 关于普拉特瑞夫2021年的预算为5,900万美元,其中包括1,000万美元用于2号竖井井架和井环建设的陈述;(v) 关于普拉特瑞夫IDP20如过往的研究所示,旨在建立一个作业平台,以支持将来可能提升至1,200万吨/年的扩建方案,年产超过110万盎司的钯、铂金、铑和黄金,这将使普拉特瑞夫成为全球最大型的铂族金属生产矿山之一的陈述;(vi) 关于竖井筒将于2021年3月底开始进行装备,并计划于2022年2月底完成的陈述;(vii) 关于地下开拓工程开始水平扩展的时间点的陈述;以及(viii) 关于1号竖井的转换时间点,将于2022年初开始永久进行矿石提升的陈述。

另外,普拉特瑞夫IDP20、普拉特瑞夫2020 PEA及普拉特瑞夫2020 FS的所有结果均构成前瞻性陈述及前瞻性信息。前瞻性陈述包括金属价格假设、现金流量预测、资本和运营成本估算、金属回收率、矿山寿命及开采率,以及普拉特瑞夫2020 PEA和普拉特瑞夫2020 FS的财务业绩。这些包括税后内部收益率20.0% (PEA) 和19.8% (FS) 以及项目回报期分别为8.4年和4.4年的估算;净现值 (包括PEA预测净现值为16亿美元 (折现率8%) 及FS预测净现值为18亿美元 (折现率8%);未来产量的预测及项目 (包括PEA预测平均年产量为51.2万盎司3PE+Au,以及FS预测平均年产量为50.8万盎司3PE+Au);估计总现金成本净值 (扣除铜及镍副产品收入,并已计入营商资本开支) 为每盎司3PE+Au 460美元 (PEA)及为每盎司3PE+Au 442美元 (FS);估计矿山全寿命 (包括PEA的矿山全寿命为30年及FS的矿山全寿命为30年);初步资本开支3.9亿美元 (PEA) 及14亿美元 (FS); 3PE+Au平均品位4.4克/吨 (PEA) 及4.4克/吨 (FS);现金流量预测;估计 3PE+Au 回收率 86.4% (PEA) 及 86.4% (FS)。读者请注意实际业绩与本新闻稿所述的可能会有所差异。

所有该等前瞻性信息和陈述乃基于艾芬豪矿业管理层就他们的经验和对于过往趋势、目前条件和预期未来发展的看法,以及管理层在此情况下认为恰当的其他因素而作出的某些假设和分析。然而,这些陈述涉及不同风险和不明朗因素以及其他因素,可能导致实际事件或业绩与前瞻性信息或陈述所预测的有重大差异,包括但不限于有关部门实施的法例、法规或规章或其无法预计的修订、合约各方未能根据协议履行合约、社会或劳资纠纷、商品价格的变动、基础设施出现无法预计的故障或设施不足、工业事故或机械故障(包括竖井凿井设备)、或延迟开发基础设施;以及勘探计划或其他研究未能达到预期结果或用作证明和支持继续研究、开发或运营的结果。可能导致实际业绩与前瞻性陈述有差异的其他重要因素包括本公司最近提交的管理层讨论与分析报告内以及艾芬豪矿业最近提交的周年信息报告内“风险因素”部分所指的因素。读者请注意不应过度依赖前瞻性信息或陈述。用作编撰前瞻性信息和陈述的某些因素和假设,以及可能导致实际业绩产生重大差异的某些风险均载于SEDAR (www.sedar.com) 及艾芬豪矿业网站 (www.ivanhoemines.com ) 内的“普拉特瑞夫2020年综合开发方案”。

本新闻稿还载有矿产资源和矿产储量估算的参考信息。矿产资源和矿产储量估算未能确定,并涉及对许多有关因素的主观判断。矿产资源并非矿产储量,并不显示具有经济潜力。任何该等估算的准确性是可用数据的数量和质量函数,并根据工程和地质诠释的假设和判断而作出,可能被证明是不可靠,在一定程度上取决于钻孔工程结果和统计推论的分析,而最终可能证明是不准确的。矿产资源或矿产储量估算可能需要根据下列因素作出重新估算﹕(i) 铂金、钯、黄金、铑、铜、镍或其他矿产价格的波动;(ii) 钻孔工程的结果;(iii) 冶金测试和其他研究的结果;(iv) 更改建议采矿作业,包括贫化;(v) 在任何估算日期后作出的采矿计划评估;以及(vi) 未能取得所需准许、批准和许可证的可能性。

虽然本新闻稿载有的前瞻性陈述是基于本公司管理层认为合理的假设而作出,但本公司不能向投资者保证实际业绩会与前瞻性陈述的预期一致。这些前瞻性陈述仅是截至本新闻稿发布当日作出,而且受本警戒性声明明确限制。根据相应的证券法,本公司并无义务更新或修改任何前瞻性陈述以反映本新闻稿发布当日后所发生的事件或情况。

Télécharger en format PDF

Inscrivez-vous à notre liste d’e-mails

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software