Les employés de Kipushi peaufinant un nouveau véhicule minier souterrain en prévision de la reprise des opérations sur le site minier historique à haute teneur en zinc et en cuivre.

Le projet Kipushi se situe en RDC, dans la province du Haut-Katanga et au sud-est de la découverte de Kamoa par la société. Il se trouve à proximité de la ville de Kipushi et à environ 30 kilomètres au sud-ouest de Lubumbashi, la capitale de la province. Ivanhoe a acquis une participation de 68 % dans le capital du projet Kipushi en novembre 2011, les 32 % restants sont détenus par Gécamines, la société minière publique de la RDC.

Le projet de Kipushi est fondé sur la mine zinc-cuivre à haute teneur qui se situe dans la ceinture de cuivre d’Afrique centrale et qui produit environ 60 millions de tonnes pour une teneur en zinc de 11 %, et de 7 % en cuivre entre 1924 et 1993. En plus de la production de cuivre et de zinc, la mine a produit 12 673 tonnes de plomb et environ 278 tonnes de germanium entre 1956 et 1978. La mine est gérée sur la base d’un contrat d’entretien et de maintenance depuis 1993.


La pompe principale en cours d’essai à Kipushi à une profondeur de 1 200 mètres.

29 mars 2019 : Ivanhoe Mines dépose un rapport technique conforme à NI 43-101 mis à jour pour le projet de zinc-cuivre de Kipushi

Le 29 mars 2019, Ivanhoe a annoncé le dépôt par la société d’un nouveau rapport technique de la Norme canadienne 43-101 (NI 43-101) couvrant l'estimation des ressources minérales de juin 2018 pour le projet Kipushi en République Démocratique du Congo (RDC). Le rapport technique a été établi séparément par OreWin Pty Ltd., The MSA Group (Pty) Ltd., SRK Consulting (Afrique du Sud) (Pty) Ltd. et MDM (Technique) Africa Pty Ltd. (une division de Wood PLC).

Le rapport technique intitulé « Mise à jour des ressources minérales 2019 de Kipushi » a été déposé sur le site Web SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur le site Web d’Ivanhoe Mines à l’adresse www.ivanhoemines.com.

30 Juillet 2018 : Ivanhoe Mines annonce de nouvelles ressources minérales estimées pour la mine de Kipushi

Le 30 Juillet 2018, Ivanhoe a annoncé une nouvelle estimation des ressources minérales pour la mine de Kipushi qui augmentait les ressources mesurées et indiquées de 16 %, passant de 10,2 à 11,8 millions de tonnes, avec une date effective à juin 2018. La nouvelle estimation augmente également la teneur en zinc de 34,89 % à 35,34 % pour la mine de Kipushi. En outre, les ressources mesurées et indiquées de la mine ont augmenté de 1,6 à 2,3 millions de tonnes, soit une hausse de 40 %, avec une légère augmentation de la teneur en cuivre de 4,01 à 4,03 %. Les ressources minières mises à jour seront utilisées dans la préparation de l’Étude de faisabilité finale (DFS), qui sera elle-même mise à jour en affinant les résultats de l’étude de faisabilité préliminaire publiée en décembre 2017.

13 décembre 2017 : Ivanhoe annonce qu’une étude exceptionnelle de préfaisabilité est en cours en vue du redémarrage de la mine de zinc-cuivre-argent-germanium de Kipushi

Les résultats de l’étude de préfaisabilité (PFS) pour le redéveloppement planifié de la mine historique de zinc-cuivre-argent-germanium à haute teneur de Kipushi indiquent une production annuelle anticipée de 381 000 tonnes de concentré de zinc en moyenne sur une durée d’exploitation initiale de 11 ans pour un coût décaissé total d’environ 0,48 USD par livre de zinc. Sauf indication contraire, tous les chiffres de la PFS sont basés sur une production de 100 %.

La PFS se concentre sur l’exploitation initiale de la zone Big Zinc de la mine de Kipushi dont les ressources minérales mesurées et indiquées sont estimées à 10,2 millions de tonnes pour une teneur en zinc de 34,9 %. Le retour à la production prévu établirait la mine de Kipushi comme la mine à haute teneur en zinc majeure la plus importante au monde. Sa teneur en zinc exceptionnelle équivaut à plus de deux fois les ressources minérales mesurées et indiquées du projet mondial à haute teneur en zinc le plus proche en capacité, selon Wood Mackenzie, un groupe industriel de recherche et de conseils international majeur.

Les recherches indépendantes de Wood Mackenzie ont conclu que le projet de Kipushi pouvait devenir la plus importante mine de zinc au monde.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse du 13 décembre 2017.

Les 20 projets de zinc les plus importants au monde, par teneur en zinc

Source : Wood Mackenzie

Remarque : les tonnages et les teneurs en zinc des projets mentionnés ci-dessus (sauf pour Kipushi) sont basés sur les informations disponibles publiquement et compilées par Wood Mackenzie.

Compte tenu de ces ressources à très haute teneur en zinc significatives à Kipushi, riches en crédits de sous-produits potentiels comprenant le cuivre, l’argent et le germanium, l’équipe technique de Gécamines et d’Ivanhoe poursuit ses recherches sur les options de traitement en aval supplémentaires.

KICO est exploitée par la Kipushi Corporation (KICO), une joint-venture entre Ivanhoe Mines (68 %) et Gécamines (32 %), la société minière d’État de la RDC.
Les points saillants de la PFS, basée sur un cours du zinc à long terme de 1,10 USD/lb, comprennent :

  • Valeur actualisée nette après impôt (VAN) à un taux d’actualisation réel de 8 % à 683 millions de dollars américains.
  • Taux de rendement interne réel après impôt (TRI) de 35,3 %.
  • Délai d’amortissement du projet après impôt de 2,2 ans.
  • Coûts en capital de pré-production, y compris les imprévus, estimés à 337 millions de dollars américains.
  • Les infrastructures de surface et souterraines existantes engagent des coûts en capital considérablement inférieurs à ceux des nouveaux projets de développement comparables.
  • La production moyenne prévue de concentré de zinc sur la durée de vie de la mine, soit 381 000 tonnes sèches par an, avec une teneur en concentré de 59 % de zinc, devrait positionner Kipushi parmi les plus grandes mines de zinc du monde, une fois en production (Figure 1).
  • Une fois en production, le coût décaissé moyen estimé pour la durée de vie de la mine de 0,48 USD/lb de zinc devrait classer Kipushi dans le quartile inférieur de la courbe des coûts décaissés des producteurs de zinc à l’échelle internationale (Figure 11).

La PFS a été préparée par OreWin Pty. Ltd., MSA Group (Pty.) Ltd., SRK Consulting, Murray & Roberts, Golder Associates et MDM Engineering, une filiale d’Amec Foster Wheeler. La PFS a été préparée en conformité avec l’instrument canadien 43-101 – Standards of Disclosure for Mineral Projects (NI 43-101).

Estimation détaillée des ressources minérales

Les ressources minérales utilisées dans la PFS ont une date effective au 23 janvier 2016 et ont été estimées selon les directives de bonne pratique du Canadian Institute of Mining, Metallurgy and Petroleum (CIM). Elles ont été reportées en conformité avec les normes de définition CIM 2014. Les ressources minérales classées par catégorie de ressources mesurées, indiquées et inférées sont mentionnées ci-dessous pour les gisements avec une teneur en zinc prédominante et au tableau 2 pour les gisements avec une teneur en cuivre prédominante.

Les ressources minérales estimées sont basées sur les résultats de 84 trous forés à la mine de Kipushi par Ivanhoe Mines et 107 trous historiques supplémentaires forés par Gécamines. Ivanhoe a achevé son programme de forage dans le cadre de l’estimation des ressources minérales en octobre 2015. Les ressources minérales estimées ont été finalisées en dessous du niveau de 1 150 mètres dans la zone Big Zinc, la zone Southern Zinc, la zone de faille et la zone Série Récurrente. Les ressources minérales sont classées comme ressources riches en zinc ou en cuivre en fonction du métal prédominant. Les zones Big Zinc et Southern Zinc ont été tabulées à l’aide des teneurs limites en zinc et sont indiquées au tableau 1. La zone de faille, la zone de divergence et la zone Série Récurrente ont été tabulées à l’aide des teneurs limite en cuivre et sont indiquées ci-dessous. Pour les zones riches en zinc, les ressources minérales sont reportées à la teneur limite du cas initial, qui est de 7,0 % de zinc et pour les zones riches en cuivre, à la teneur limite du cas initial, qui est de 1,5 % de cuivre.

Tableau 1. Ressources minérales riches en zinc de Kipushi, teneur de coupure de zinc de 7 % avec une date effective au 14 juin 2018.

Zone

Catégorie

Tonnes

Zn

Cu

Pb

Ag

Co

Ge

(Millions)

%

%

%

g/t

ppm

g/t

Big Zinc

Mesurées

3,65

39,87

0,65

0,35

18

18

56

Indiquées

7,25

34,36

0,62

1,29

19

12

53

Inférées

0,98

35,32

1,18

0,09

8

15

62

Zone zinc sud

Indiquées

0,88

24,52

2,97

1,95

75

6

188

Inférées

0,16

24,37

1,64

1,20

38

6

61

Total

Mesurées

3,65

39,87

0,65

0,35

18

18

56

Indiquées

8,13

33,30

0,87

1,36

25

11

68

Mesurées et indiquées

11,78

35,34

0,80

1,05

23

13

64

Inférées

1,14

33,77

1,24

0,24

12

14

62

 

 

 

Quantités de métal contenu

Zone

Catégorie

Tonnes

Livres de Zn

Livres de Cu

Livres de Pb

Onces de Ag

Livres de Co

Onces de Ge

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

Big Zinc

Mesurées

3,65

3210,6

52,3

27,8

2,06

0,14

6,60

Indiquées

7,25

5489,0

98,7

206,6

4,48

0,19

12,43

Inférées

0,98

764,0

25,5

1,9

0,26

0,03

1,96

Zone zinc sud

Indiquées

0,88

476,5

57,6

37,8

2,11

0,01

5,34

Inférées

0,16

86,7

5,8

4,3

0,20

0,00

0,32

Total

Mesurées

3,65

3210,6

52,3

27,8

2,06

0,14

6,60

Indiquées

8,13

5965,5

156,4

244,4

6,59

0,20

17,77

Mesurées et indiquées

11,78

9176,0

208,6

272,2

8,65

0,34

24,36

Inférées

1,14

850,7

31,3

6,2

0,46

0,04

2,28

Notes :

  1. Toutes les données tabulées étant arrondies, des erreurs de calcul mineures sont possibles.
  2. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’ont pas de viabilité économique démontrée.
  3. Les ressources minérales sont reportées en ressources minérales totales in situ.
  4. Les quantités de métal sont reportées en multiples d’onces de Troyes ou en livres Avoirdupois.
  5. Le calcul de la teneur de coupure était basé sur les hypothèses suivantes : prix du zinc de 1,0 USD/livre, coût d’exploration de 50 USD/tonne, coût de traitement de 10 USD/tonne, coûts de possession, dépenses administratives et frais généraux de 10 USD/tonne, transport de 55 % de concentré de zinc à 210 USD/tonne, récupération de zinc de 90 % et 85 % de zinc payable.

Tableau 2. Ressources minérales riches en zinc de Kipushi, teneur de coupure de cuivre de 1,5 % avec une date effective au 14 juin 2018.

Zone

Catégorie

Tonnes

Cu

Zn

Pb

Ag

Co

Ge

(Millions)

%

%

%

g/t

ppm

g/t

Zone de faille

Mesurées

0,14

2,74

1,52

0,04

16

77

21

Indiquées

1,22

4,11

3,32

0,09

21

96

30

Inférées

0,20

3,11

2,58

0,07

18

43

23

Série récurrente

Indiquées

0,93

4,14

2,43

0,02

23

50

4

Inférées

0,03

1,81

0,06

0,00

8

52

0,3

Zone de compensation

Inférées

0,21

4,91

19,84

0,01

21

107

93

Total

Mesurées

0,14

2,74

1,52

0,04

16

77

21

Indiquées

2,15

4,12

2,94

0,06

22

76

19

Mesurées et indiquées

2,29

4,03

2,85

0,06

21

76

19

Inférées

0,44

3,89

10,77

0,04

19

75

55

 

 

 

Quantités de métal contenu

Zone

Catégorie

Tonnes

Livres de Cu

Livres de Zn

Livres de Pb

Onces de Ag

Livres de Co

Onces de Ge

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

(Millions)

Zone de faille

Mesurées

0,14

8,5

4,7

0,1

0,07

0,02

0,09

Indiquées

1,22

110,8

89,7

2,5

0,82

0,26

1,19

Inférées

0,20

13,4

11,1

0,3

0,12

0,02

0,14

Série récurrente

Indiquées

0,93

84,6

49,8

0,5

0,69

0,10

0,12

Inférées

0,03

1,3

0,04

0,0

0,01

0,00

0,00

Zone de compensation

Inférées

0,21

23,2

93,7

0,1

0,14

0,05

0,64

Total

Mesurées

0,14

8,5

4,7

0,1

0,07

0,02

0,09

Indiquées

2,15

195,4

139,4

3,0

1,51

0,36

1,31

Mesurées et indiquées

2,29

204,0

144,2

3,1

1,58

0,39

1,40

Inférées

0,44

37,9

104,9

0,4

0,27

0,07

0,78

Notes :

  1. Toutes les données tabulées étant arrondies, des erreurs de calcul mineures sont possibles.
  2. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’ont pas de viabilité économique démontrée.
  3. Les ressources minérales sont reportées en ressources minérales totales in situ.
  4. Les quantités de métal sont reportées en multiples d’onces de Troyes ou en livres Avoirdupois.
  5. Le calcul de la teneur de coupure était basé sur les hypothèses suivantes : prix du cuivre de 3,0 USD/livre, coût d’exploration de 50 USD/tonne, coût de traitement de 10 USD/tonne, coûts de possession, dépenses administratives et frais généraux de 10 USD/tonne, récupération de cuivre de 80 % et 96 % de cuivre payable.

Les forages d’exploration menés par Ivanhoe Mines en 2015 ont confirmé que la zone Big Zinc et la zone de faille restent ouvertes en profondeur et au sud. La minéralisation supplémentaire à haute teneur en cuivre-zinc-germanium a également été découverte dans la zone de faille et la zone de faille de Splay, dans l’éponte inférieure immédiate de la zone de faille.

Estimation initiale des réserves minérales selon l’étude de préfaisabilité de Kipushi 2017

Pour l’étude de préfaisabilité 2017, les réserves minérales de Kipushi ont été estimées par la personne qualifiée Bernie Peters, directeur technique, Mining, OreWin Pty. Ltd., en conformité avec les normes de définition 2014 de l’ICM. Les réserves minérales sont basées sur les Ressources minérales en date de janvier 2016. L’énoncé des réserves minérales est en date du 5 décembre 2017.

Énoncé des réserves minérales de l’étude de préfaisabilité 2017 de Kipushi.


Catégorie

Tonnage
(Mt)

Zinc
(%)

Zinc
(kt contenus)

Réserves minérales prouvées

3,10

35,41

1 098

Réserves minérales probables

5,48

30,29

1 660

Réserves minérales totales

8,58

32,14

2 758

Notes :

  1. La date effective de l’énoncé des réserves minérales est le 12 décembre 2017.
  2. Le revenu net de fonderie (NSR) a été utilisé pour définir les teneurs de coupure des réserves minérales, et par conséquent la teneur de coupure est indiquée en USD/tonne. Par définition, la teneur de coupure est le point auquel les coûts sont égaux au revenu net de fonderie. Une teneur de coupure plus élevée de 135 USD/t du revenu net de fonderie (14,03 % de zinc) a été utilisée pour définir les contours miniers. La teneur de coupure marginale calculée est de 51 USD/t du revenu net de fonderie (3,43 % de Zn).
  3. Les réserves minérales sont basées sur un prix de zinc de 1,01 USD/b et un coût de traitement de 200 USD/t de concentrés.
  4. L’analyse économique des réserves minérales de l’étude de préfaisabilité 2017 de Kipushi utilise un prix du zinc de 1,10 USD/livre et un coût de traitement de 170 USD/t de concentrés.
  5. Seules les ressources minérales mesurées ont été utilisées pour reporter les ressources minérales prouvées et seules les ressources minérales indiquées ont été utilisées pour reporter les ressources minérales probables.
  6. Les ressources minérales reportées ci-dessus ne sont pas additionnées aux ressources minérales et sont estimées sur une base 100 %.
  7. Les totaux peuvent ne pas correspondre dus aux arrondis.

La modernisation des infrastructures souterraines existantes est presque terminée.

KICO a terminé la rénovation d’un nombre significatif d’infrastructures souterraines du projet Kipushi, ce qui inclut une série de puits de mine verticaux avec les chevalements associés, aux différentes profondeurs, ainsi que les excavations minières souterraines. Une série de travers-bancs et des cheminées de ventilation sont toujours en état de marche. L’infrastructure souterraine inclut également une série de pompes en vue de gérer l’afflux d’eau dans la mine. Un plan d’agencement du développement existant est indiqué ci-dessous.

Le puits de production principal de la mine de Kipushi, le puits 5 (désigné P5 dans la section illustrée ci-dessous), fait 8 m de diamètre et 1 240 mètres de profondeur. Il a été mis à jour et remis en service. Le principal personnel et la machine d’extraction ont été mis à niveau et modernisés pour répondre aux normes de l’industrie et aux critères de sécurité internationaux. La machine d’extraction de roches du puits 5 dont la capacité annuelle de levage est de 1,8 million de tonnes, a également été rénovée et est entièrement opérationnelle. Le concasseur primaire a été installé dans la chambre de concasseur, au niveau 1 150 mètres en mai 2018.

Section de la mine de Kipushi

Les efforts fournis dans le cadre du projet de Kipushi ont eu un impact positif sur la communauté. Regardez la vidéo ci-dessous pour en savoir plus sur les initiatives dans la communauté.

Projets

  • Projet de Kamoa-Kakula
  • Projet de Western Foreland
  • Projet Kipushi
  • Projet de Platreef
  • Galerie photo
  • Personnes qualifiées

    Stephen Torr, vice-président d’Ivanhoe Mines, pour les secteurs géologie et évaluation du projet, une personne qualifiée telle que définie par la Norme canadienne 43-101, a examiné et approuvé l’ensemble des informations scientifiques et techniques contenues dans les sections du Projet du présent site Web. M. Torr n’est pas indépendant d’Ivanhoe Mines. Ivanhoe Mines a publié les rapports techniques indépendants NI 43-101 pour chacun des projets, à savoir, Kamoa-Kakula, Platreef et Kipushi. Ceux-ci sont disponibles sur ce site Web dans Investisseurs > Rapports techniques et également sur www.sedar.com. Ces rapports techniques comprennent des informations pertinentes concernant la date d’entrée en vigueur ainsi que les hypothèses, paramètres et méthodes des estimations des ressources minérales et des études économiques pour les projets de Kamoa-Kakula, Platreef et Kipushi dans ces sections du Projet.

Inscrivez-vous à notre liste d’e-mails

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software