Le groupe d’exploration d’Ivanhoe en RDC cherche à découvrir des minéralisations de cuivre du même type que Kamoa-Kakula avec un programme de forages régional dans la zone Western Foreland, dont les permis d’exploration, situés au nord et à l’ouest du Projet Kamoa-Kakula, sont détenus à 100 % par Ivanhoe Mines.

Permis d’exploration Western Foreland d’Ivanhoe Mines (en gris) adjacents au permis d’exploitation minière de Kamoa-Kakula

Nouveau gisement de cuivre de Makoko

1er octobre 2018, Ivanhoe annonçait la découverte du gisement de cuivre de Makoko dans le périmètre de ses permis d’exploration de la zone Western Foreland, détenus à 100 % par la société, non loin des gisements de Kamoa-Kakula. Le gisement de Makoko, la troisième découverte de cuivre majeure réalisée par Ivanhoe en RDC, présente des caractéristiques géologiques identiques aux gisements de niveau 1 de Kamoa-Kakula.

Forages dans la découverte de Makoko sur les permis Western Foreland

Forage d’exploration permanent sur d’autres objectifs identifiés dans la zone de Western Foreland en vue de tester le cuivre à haute teneur

Les trous de forage sélectionnés dans la découverte de Makoko incluent :

  • DD004 (le trou de forage de Makoko), qui intercepte 3,94 mètres (largeur réelle) de cuivre à 5,46 %, avec une teneur de coupure de 2,0 %, et 3,94 mètres (largeur réelle) de cuivre à 5,46 % avec une teneur de coupure de 1,0 % à une profondeur de trou de 306 mètres.
  • DD010, qui intercepte 3,21 mètres (largeur réelle) de cuivre à 6,78 %, avec une teneur de coupure de 2,0 %, et 3,95 mètres (largeur réelle) de cuivre à 5,81 % avec une teneur de coupure de 1,0 % à une profondeur de trou de 441 mètres.
  • DD017, qui intercepte 3,19 mètres (largeur réelle) de cuivre à 6,49 %, avec une teneur de coupure de 2,0 %, et 4,64 mètres (largeur réelle) de cuivre à 4,88 % avec une teneur de coupure de 1,0 % à une profondeur de trou de 471,7 mètres.
  • DD025, qui intercepte 3,00 mètres (largeur réelle) de cuivre à 7,61 %, avec une teneur de coupure de 2,0 %, et 3,00 mètres (largeur réelle) de cuivre à 7,61 % avec une teneur de coupure de 1,0 % à une profondeur de trou de 406 mètres.
  • DD046, qui intercepte 7,44 mètres (largeur réelle) de cuivre à 7,81 %, avec une teneur de coupure de 2,0 %, et 9,39 mètres (largeur réelle) de cuivre à 6,51 % avec une teneur de coupure de 1,0 % à une profondeur de trou de 523,51 mètres.

Le trou de forage DD004 initial, qui a permis de découvrir le gisement de Makoko, a été réalisé en septembre 2017. Des forages intercalaires/de suivi se sont poursuivis depuis. A ce jour, les forages de Makoko ont permis de définir un gisement de cuivre stratiforme horizontal situé près de la surface, semblable aux gisements de Kamoa et de Kakula. La carte de contours de la structure indique que la formation minéralisée de Makoko se trouve à moins de 1 000 mètres de la surface. La plupart des forages réalisés à Makoko à ce jour ont intercepté la zone riche en cuivre à une profondeur variant de 400 à 800 mètres sous la surface. L’orientation de la zone minéralisée de Makoko est approximativement sud/sud-est. Des forages d’exploration ont été réalisés sur 4,5 km le long de l’axe longitudinal et sur un à deux kilomètres de pendage. La minéralisation de cuivre demeure ouverte le long de l’axe longitudinal et en aval-pendage.

Le cuivre à haute teneur de Makoko indique des caractéristiques géologiques similaires aux découvertes de Kamoa-Kakula

Makoko a été foré sur une zone mesurant 4,5 x 1,5 kilomètres et la minéralisation reste ouverte

Inscrivez-vous à notre liste d’e-mails

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software